Imprimer une épreuve pour corrections, les PDF dans Ulysses III

J’aime corriger mes longs textes sur papier, ça tombe bien — je viens de tomber sur cette option dans la fenêtre d’impression de Ulysses :

Marge
Désolé, mon Mac est configuré en anglais.

On peut donc créer une marge assez large pour annotercomplètement réécrire les épreuves. Top !

Autre bonus appréciable, on peut changer la police de caractères, dans la liste Format :

Format

Et rien n’empêche d’imprimer directement dans un PDF, pour contourner les limites de l’exportation PDF de Ulysses.

Et l’exportation PDF, t’en fais quoi ?

Screen Snapz 001

L’exportation en PDF est rapide et simplissime, mais elle manque cruellement d’options : on peut créer le PDF, mais aucun contrôle sur les marges (voir point précédent), sur le choix des polices ou des en-têtes et pieds de page (je date systématiquement mes tirages, dans le pied de page, à côté du numéro de page).

Bref, en attendant une mise à jour qui apportera plus de contrôle, on se tournera vers le menu Imprimer classique pour se créer un PDF déjà un peu plus personnalisé.

Dans la série “David va-t-il épouser Ulysses III et Daedalus Touch ?” on peut également vous proposer :

1 comment » Write a comment

  1. Et rien n’empêche d’imprimer directement dans un PDF, pour contourner les limites de l’exportation PDF de Ulysses.

    Je teste Ulysses pendant mes vacances pour voir à quel point il pourra m’être utile pendant l’année universitaire. Je suis tombé sur ton article en cherchant comment avoir un peu plus de contrôle sur l’exportation un peu faible d’Ulysses (en comparaison à celle de Scrivener, peut-être trop complète, elle).

    Peux-tu détailler en quoi l’impression du document en PDF te permet de contourner les limites de l’exportation d’Ulysses ? Chez moi, j’ai encore moins de contrôle sur mon document (marges, police, mise en page) sur mon document lorsqu’il est ouvert dans Aperçu !