Accélérer le traitement des RAW Fuji dans Capture One, grâce à OpenCL ? Pas forcément

Je teste Capture One Pro 8 depuis quelques jours. Si beaucoup de choses me séduisent énormément dans ce programme, en plus de la qualité de l’image issue du raw brut de décoffrage, certaines lenteurs sont parfois assez pénibles. Par exemple, quand je travaille sur un calque de correction, je perçois un lag entre le coup de pinceau et son affichage en mode masque.

Pour améliorer la vitesse de certains calculs et la réactivité globale de son application, Phase One recommande d’installer une carte graphique de qualité, compatible OpenCL. Et cela aussi bien sous OS X que sous Windows.

Avant de lâcher plusieurs centaines d’euros dans une carte puissante, dont j’ignorais jusqu’à ce jour que je pouvais avoir besoin, j’ai quand même cherché :

  1. s’il existait des modèles de carte sgraphiques puissantes et silencieuses. J’y reviendrai peut-être à l’occasion, mais si ça vous intéresse je vous suggère de regarder du côté de la gamme « Strix », chez Asus.
  2. Surtout, j’ai cherché des infos sur ce que je pouvais réellement espérer comme gain sur les RAW du X100S.

C’est là que je suis tombé sur cette discussion où, en gros, le type explique que ça ne changera rien du tout pour les RAW issus d’un capteur X-trans… celui qui est utilisé par Fuji dans mes deux appareils, le X100S et le X-E2. Pas de pot. Le gain sera perceptible sur tout autre type de capteur, donc, y compris dans les appareils Fuji qui n’utilisent pas X-trans.

Cette discussion remonte à 2014, mais PhaseOne m’a confirmé que c’est bien encore le cas aujourd’hui :

xtrans

Hélas, une bonne carte graphique ne me servira à rien, si je décide d’adopter Capture One. C’est d’autant plus dommage que c’est la deuxième fois au cours de ce test que mon appareil photo est pénalisé dans Capture One : la première, c’était en découvrant que certains outils, au moins le masquage automatique, ne sont pas supportés.

Comments are closed.