iMac bruyant, une mise à jour

Un billet pour prolonger ce billet et celui-ci, à propos de mon iMac devenu insupportablement bruyant.

J’ai reçu le kit OWC de démontage de l’iMac slim fin 2012. Pour l’essentiel, il contient un kit de tournevis, deux ventouses (inutiles sur ce modèle d’iMac), un lot de bandes de papier collant double face ultrafin pour remplacer ceux d’origine qui maintiennent l’écran en le collant au châssis — Apple, les vis c’est bien aussi — ainsi qu’une sonde thermique pour contourner celle qui est intégrée par Apple au disque dur d’origine.

Le démontage n’est pas compliqué du tout. Mais il est pénible. Il faut un peu de patience pour décoller le scotch et l’enlever proprement, partout sur le pourtour de l’écran et de l’iMac. Le démontage du disque dur ce n’est pas plus compliqué, ni l’installation de la sonde.

Malheureusement pour moi, l’auteur des bruits n’est pas le disque dur. C’est le ventilateur. Faut dire qu’il a du boulot.

Dirty
iMac, à la fois ordinateur et aimant à poussières.

En découvrant les entrailles poussiéreuses de l’iMac, j’avais espéré qu’un bon gros dépoussiérage pourrait faire la différence, mais non. C’est bien le ventilo qui hoquette, même soigneusement décrassé.

Après quelques tests rapides, je dirai que le ventilo fait le plus de bruit entre 1200 et 1500 ou 1600 tours, càd là où il est censé être inaudible. Pas de pot. À partir de 1600-1700 tours, le craquettement disparaît… remplacé par le souffle du ventilateur.

Mais il est encore trop tôt pour crier victoire, ou pour s’avouer vaincu. J’ai remonté provisoirement le disque d’origine et l’écran, le temps de tester le ventilateur à différentes vitesses sur de longues périodes, à l’aide de smcFanControl. Si je peux le faire tourner en silence, j’en profiterais pour remplacer le disque de 1To par un modèle de 3To, avant de tout remonter définitivement. Si le bruit reste un problème, je verrais si je peux trouver un ventilo de dépannage ou, ce qui est probable, si c’est quelque chose qui suffira à me pousser à vraiment envisager remplacer cet iMac par une tour PC classique, moche mais… facile à entretenir et à dépanner.

Edit le 30/03/2015 : impossible de faire cesser le bruit de l’iMac et–la fameuse goutte d’eau–je ne digère pas de ne pas pouvoir (facilement) remplacer le ventilo moi-même (je suis assez malin pour utiliser un Mac et un tournevis, quoi que tu en penses Apple). Le PC est donc arrivé à la maison, c’est fait. Il manque encore quelques disques, mais il tourne. Pour l’instant, c’est un sans faute. La tour, merveilleusement insonorisée, est volumineuse mais je lui pardonne ça vu qu’elle va passer sa vie sous le bureau. Pour le reste, attendons d’avoir un peu de recul pour en parler 😉