Compass 2, un pied pliable peu portable ?

Une fois ouvert, le Compass 2 permet de placer l’iPad (mini et autres) dans deux positions :

Portrait

Portrait, qui est à mes yeux la position idéale pour utiliser l’iPad comme machine à écrire, avec un clavier externe. Ou encore pour afficher du texte (ebook, Web, etc.)

Paysage
Non, l’écran de l’iPad n’est pas sujet aux reflets… Non, mon écran n’est pas dégueulasse.

Paysage, ce que le fabricant nomme la position d’écriture, sans doute parce que’elle permet d’écrire en utilisant le clavier virtuel de l’iPad.

Sauf que je ne suis pas convaincu par la position paysage. Si l’iPad mini est à peu près stable une fois posé dessus, ce n’est pas le cas d’un iPad standard qui balance dangereusement d’un côté à l’autre quand vous pianotez sur l’écran — c’est vrai que je ne frappe sans doute pas le clavier avec la délicatesse d’un collectionneur de porcelaines, ni ne caresse l’écran avec le doigt hésitant et timide d’un amoureux qui explore pour la première fois le corps de sa/son chéri(e) mais quand même, comme on dit par chez moi, ça birlonche bien trop d’un côté à l’autre pour écrire sérieusement dessus.

La position portrait par contre est très stable. Le seul reproche à lui faire, assez étonnant quand on y pense, c’est qu’il n’y a qu’une seule inclinaison prévue. Le Compass 2 est pourtant lourd, bien assez pour lui permettre de supporter l’iPad à différentes inclinaisons.

Folded

Replié, le Compass 2 tient dans une toute petite poche qui facilite son transport. Mais, je l’ai dit, il est lourd. Trop lourd à mes yeux pour être emporté partout avec moi.

Surtout si l’on ajoute à cela le poids du clavier externe (sinon, à quoi bon emporter un support pour l’iPad ?). Dans ce cas, je me tournerai plutôt vers la Smart Cover de Apple qui, si elle est limitée au mode paysage et n’offre pas une stabilité aussi exemplaire qu’on pourrait le souhaiter, ne pèse presque rien et protège l’écran de l’iPad durant le transport. Mais je ne suis même pas certain d’avoir envie de transporter en permanence l’ipad et un clavier externe.

Bref, là où le Compass 2 est carrément génial, c’est posé à demeure sur le bureau toujours prêt à recevoir l’iPad — avec ou sans clavier externe, avec ou sans son câble de chargement. Il est stable, plutôt sympa et discret.

Dos

Il devient vite indispensable. Et c’est pour ça que je vais le garder. Encore une fois, dommage qu’il n’y ai qu’une seule inclinaison possible.

Mentions légales et remerciements : Tous droits réservés, y compris pour l’U.R.S.S. Aucune pièce de un euro n’a été maltraitée durant la rédaction de cet article. L’auteur tient à se remercier lui-même pour l’achat du matériel testé — parce qu’il fallait compter sur les autres pour recevoir quelque chose.

2 comments » Write a comment

  1. J’en ai un aussi et je n’ai pas racheté de smart cover pour mon iPad air “à cause” de ça. Le mien est un peu fatigué le pied a une inclinaison beaucoup plus grande et c’est une version 1 aussi je crois. Bon accessoire en tout cas.

  2. Pingback: Clavier externe USB et iPad | davidbosman.fr