Travailler debout, oui mais pas tout le temps

Sur Twitter, je vois François et quelques camarades qui discutent de la position de travail debout.

J’avais tenté l’expérience en 2011, pour en arriver à la conclusion que c’était trop fatigant et stressant, surtout vu mon poids. Le mieux étant de pouvoir bosser assis ou debout, par moment.

À défaut d’une table dont je puisse facilement ajuster la hauteur, comme le suggérait judicieusement @Urbanbike à l’époque, je m’étais fabriqué une tablette surélevée — avec les moyens du bord.

Cette tablette existe toujours, même si j’ai un petit peu réaménagé le coin bureau, et elle est aussi pratique pour travailler avec l’iPad qu’avec le Mac.

Debout

Il suffit de déplacer l’iPad et son clavier du “bureau assis” vers le coin tablette. L’affaire d’une seconde. Rien à brancher.

Je ne suis donc coincé dans aucune position — assis ou debout, c’est une question de lever mon cul de ma chaise, ou de l’y vautrer à nouveau dans un soupir d’aise, pour me sentir presque un athlète olympique. Presque.

C’est aussi un bon moyen de changer d’état d’esprit. La fatigue n’est pas la même, la façon d’écrire non plus.

Pour la santé, se tenir debout ne remplace pas le fait de bouger : faire de la gym, sortir de chez soi, marcher, courir — marcher, en ce qui me concerne. Là encore, l’iPad se révèle un excellent outil, puisqu’il suffit de l’empoigner, en passant, pour l’emporter avec soi, direction le monde extérieur — ou le canapé, le lit, ou même le petit coin 😉

Éventuellement, un coin debout, c’est l’opportunité de recycler un iPad ou un vieux Mac. C’est ce que j’ai fait, avec le mini, associé à un clavier sans fil Apple de 1ère génération qui trainait dans un coin. Le mini ne perdant absolument rien de sa géniale portabilité.

Même plus besoin de déplacer l’iPad et le clavier. La magie d’iCloud fait que je n’ai qu’à me lever pour commencer à travailler debout, les textes étant mis à jour automatiquement sur les deux machines.

Génial ? C’est pas loin de l’être.

PS : Ne vous étonnez pas si je ne réponds pas rapidement aux commentaires ou aux emails : ma connexion est aléatoire, au mieux, pour quelques jours.

4 comments » Write a comment

  1. Le problème ce n’est pas de savoir s’il vaut mieux travailler assis ou debout, c’est de se mettre en tête qu’il faut changer régulièrement de position. La station debout prolongée est fatigante et pas franchement idéale pour la circulation sanguine dans les membres inférieurs. La position assise prolongée est mauvaise pour le dos (on finit toujours par se “tasser” sur les lombaires). Eviter de garder la même position pendant plus de deux heures d’affilée permet de s’éviter bien des maux, sans parler, évidemment, des bienfaits d’une activité physique régulière (pas forcément intense d’ailleurs).

    Article intéressant, encore une fois 🙂

  2. Tiens, je vois que tu a craqué pour le “Compass 2” (comme indiqué dans un précédent billet). Un petit avis sur la bête ? Il me fait de l’oeil depuis quelques temps déjà.

  3. Pingback: Clavier externe USB et iPad | davidbosman.fr

  4. Pingback: Clavier sans fil Apple et iPad, plus quelques raccourcis clavier | davidbosman.fr