Mac(hine) à écrire

Machine a Ecrire
Clic = grand. Mes apps pour écrire. Scrivener étant potentiellement menacé par Ulysses.

Plus, qui ne sont pas visible dans le dossier, iCloud, SimpleNote et Mercurial.

Peu importe ce que j’essaye par ailleurs, c’est toujours le TXT qui me séduit et me ramène à lui pour écrire — comme l’amour de ma vie, qui se fiche de mes infidélités, me tient par le bout du nez.

Embêté, chaque fois, de perdre le confort des éditeurs WYSIWYG. Et un peu gêné de revenir, la queue entre les jambes .

Mais enchanté, chaque fois, de retrouver ce truc génial et presque incassable, et si rapide qu’il s’ouvre avant même que j’ai terminé de cliquer dessus : TXT.

Heureux de renouer avec ce format si souple et résistant que Jean de la Fontaine en aurait surement fait son roseau qui “plie, mais ne romps pas”.

8 comments » Write a comment