Sur l’annonce de TextMate 2

So we get the announcement, and it raises more questions than it answers. A public alpha? Does that mean that TM2 still isn’t feature-complete? And if you’re going to release an alpha, why hold off another few months? Why should we have to wait for a buggy, crashy, incomplete application? Can’t we get buggy, crashy, and incomplete now?
(…)
I don’t write in Allan Odgaard, I write in TextMate, and that’s what I want to keep on doing.

Dr Drang: What’s it all about, Alpha?, via Shawn Blanc

Une remarque pertinente sur la façon dont le papa de TextMate a (mal) géré sa communication (et ses releases : on attend la V2 de TextMate depuis avant que les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre, ou presque). Mais aussi sur le fait que, au final, même si d’autres communiquent mieux — ou publient plus de versions (l’excellent BBEdit, par exemple) — ça ne change absolument rien au fait qu’on veuille continuer à utiliser TextMate. Parce qu’il est trop bon.

Je vous avoue d’ailleurs que ce foin autour du retard abyssal de la v2 me laisse perplexe : j’achète une app et je l’utilise pour ce qu’elle sait faire. Pas en espérant une prochaine version. Si un jour TextMate devait cesser de fonctionner, j’irais voir ailleurs.

En attendant… Pourquoi TextMate ? vous expliquera pourquoi je n’envisage pas de laisser tomber cette superbe application pour écrire.

I love you TextMate and I don’t give a fuck if you’re a gazillion years late.

2 comments » Write a comment