Spend on Images, not Gear

$500 could buy you a new lens, or it can pay for a workshop on how to best use the equipment you already own. $1200 could buy you the latest prosumer DSLR body or a plane ticket to place you’ve never been, with change to spare for a guide. Which would add more to your life experience and to the diversity of your image library? There are plenty of very fashionable photographers with little in their images to show for it.

A Lesser Photographer (Free PDF), via @patrickrhone.

Je n’ai jamais dit autre chose (et pas que pour la photo) : ne vous ruinez pas en matos, faites avec ce que vous avez, la dernière nouveauté n’est jamais indispensable, mais ça fait toujours du bien de le rappeler — A Lesser Photographer, un ebook de 25 courtes pages et 10 judicieux conseils, qui remet les choses à leur place.

Pour aller un cran plus loin, je ne peux que rappeler ces propos de Giacomelli dans un entretien avec Frank Horvat — les plus fidèles se souviendront que je les citais déjà texto, ailleurs, à une époque où j’avais encore des rêves :

Frank Horvat : Et l’appareil ? II paraît que tu n’as pas un appareil comme tout le monde, Leica ou Nikon ou Kodak.

Mario Giacomelli : Je ne connais pas les appareils des autres. J’ai un appareil que j’ai fait bricoler, qui tient avec du scotch, qui perd des pièces. Je ne suis pas un passionné de mécanique, j’ai cet appareil, toujours le même, depuis que j’ai commencé à faire des photos. II a vécu avec moi, il a partagé de nombreux moments de mon existence, bons et mauvais. S’il venait à me manquer… enfin, la seule idée d’avoir à vivre sans lui me serre le cœur.

Frank Horvat : Mais d’où vient-il ?

Mario Giacomelli : Je l’ai fait bricoler. En mettant en pièces l’appareil d’un de mes amis et en faisant enlever ce qui me semblait inutile. Pour moi, il faut seulement la distance et l’autre chose – comment appelles-tu l’autre chose ? Je ne sais pas comment ces trucs fonctionnent, ce qui compte est que la lumière ne passe pas. C’est une boîte sans rien.

Frank Horvat : Et quel film utilises-tu ?
Mario Giacomelli : Le film que je trouve.

Entre vues : Mario Giacomelli

Edit le 28/09 : Y a Anthony qui cause de ça, aussi.