davidbosman.fr, tu vends quoi ?

Janvier est déjà loin, mais pas trop pour m’interdire de parler de cette “nouvelle année qui commence”, et pour faire le point sur l’année écoulée.

Pour le blog, toutes proportions gardées, 2010 a été une excellente année. J’ai commencé à vraiment mesurer les stats en avril 2010 — le 1er, ça ne s’invente pas — et, en moins d’un an, on est passé d’une poignée de lecteurs à plusieurs centaines par jour. Si je me fie à Google Analytics, sur les 30 derniers jours, vous avez été 5.533 visiteurs uniques, pour 14.278 visites et 49.057 pages vues.

Je ne sais pas ce que peuvent “valoir” ces chiffres, comparés à ceux d’autres sites c’est probalement très modeste. En fait, je m’en fiche : je ne fais la course avec personne. Ce dont je ne me fiche pas, par contre, c’est de savoir que vous lisez ce que j’écris.

Merci.

Et, puisque nous sommes presque encore au début 2011, j’aimerais en profiter pour rappeler certaines choses et répondre à quelques questions que l’on me pose régulièrement. Un peu comme l’a fait un autre David mais néanmoins un bon camarade 😉

C’est un blog. Pas un business

  • Je n’ai rien à vendre.
    Ça pourrait changer un jour, mais vous seriez les premiers à en être informés.
  • Je ne suis pas payé pour bloguer.
  • Comme son nom le laisse deviner, c’est mon blog personnel. Il ne reflète que mes opinions. Bon ou mauvais, je suis seul responsable.
  • Il n’y a pas de billets sponsorisés, il n’y en aura jamais.
    Ce mélange entre information et publicité est une pure dégueulasserie, qui ne fait que révéler le mépris de ceux qui le pratiquent à la fois envers leurs lecteurs et envers l’écriture elle-même.
  • Même si c’est le blog d’un geek, je ne me soucie pas de coller à l’actualité technologique. Je ne suis pas ici pour vous pousser à acheter quoi que ce soit, même avec un logo Apple. Il y a bien assez de sites et de magazines qui ne font que ça.

Tu veux bien parler de mon app/service/site ?

Comme je le disais : pas de billets sponsorisés. Mais, si vous pensez que votre produit ou votre app peut m’intéresser ou intéresser les lecteurs, pas de souci pour me contacter.

Comprenez bien qu’accepter de tester quelque chose ne m’engage à rien. Ni à en parler, et encore moins à en dire du bien.

Tu ne mets pas de pub sur ton site ?

Non. Sauf une, bénévole, discrète et belle, pour un excellent bouquin.

Je ne suis pas contre la pub en elle-même, mais j’ai en horreur les tartines bariolées que certains sites et magazines imposent à leurs lecteurs. C’est bien assez pénible à subir sur les autres sites, je me vois mal nous l’imposer, à vous et à moi, sur mon site.

Je n’aime pas non plus la course à la publication que la pub implique souvent: avoir le plus grand nombre de pages vues. Ça se fait bien trop souvent au détriment de la qualité du contenu et du confort du lecteur. Quand je n’ai rien à dire, je ne publie rien.

Mais, comme je le disais, je n’ai rien contre la pub : j’en mettrai le jour où je trouverai une régie qui vise la qualité plutôt que la quantité.

Je ne fais pas d’échanges de liens. Linkez si vous en avez envie, je ferai de même, je ne m’en prive pas.

Tu fais des traductions d’applications ? Tu demandes combien pour traduire la mienne ?

Je suis le traducteur de Notational Velocity, parce que cette app est géniale et que je trouvais triste que les utilisateurs non anglophones passent à côté. (J’ai aussi contribué à la traduction de Evernote, pour les mêmes raisons. Depuis, j’ai cessé de m’occuper de Evernote.)

Dans les deux cas, c’est bénévole et fait sur mon temps libre. Vous pouvez toujours m’en parler, mais vous comprendrez que c’est peu probable que je puisse m’en charger.

David, je t’aime. Je kiffe ce que tu écris. Je veux te payer/t’inviter au restau/t’épouser !

Merci. Un jour, peut-être je vous proposerai d’expérimenter diverses formes de soutien (j’ai quelques idées, mais il est encore trop tôt. Chaque chose en son temps). D’ici là, si vous désirez vraiment me soutenir, dès aujourd’hui, c’est très simple :

  • Parlez du blog autour de vous.
  • Retweetez les billets dont vous pensez qu’ils le méritent.
  • Commentez.
  • Écrivez-moi, pour me dire que je suis génial ou, mieux encore, pour me dire pourquoi je ne le suis pas. Les critiques sont au moins aussi utiles que les encouragements.

Pas de souci pour se faire un restau ou prendre un café à l’occasion, si je suis dispo. Par contre, je ne suis pas célibataire.

Je viens de débarquer, je ne savais même pas que tu étais barbu et belge. Tu me conseilles quoi comme article pour mieux te connaître ?

Si ça ne tenait qu’à moi, je vous dirais de cliquer au hasard. Si je me fie aux stats de 2010, parmi les articles les plus populaires on trouve :

Ok, j’ai menti : le dernier n’est pas parmi les plus populaires. Mais je trouve ça injuste, car Markdown et TextMate forment un couple génial, c’est un superbe duo pour le blogueur. Essayez 😉