Un gestionnaire de tâches simple, pas cher et compatible avec tout ?

Le fichier texte :

todo: ma liste des tâches

Implantable, léger, compatible Mac, Windows, Linux, iPhone et iPad (grâce à Dropbox). Ça n’a rien de révolutionnaire, et ça ne conviendra pas à tout le monde, mais ça me suffit.

Oui, mais ton truc là, il n’envoie pas de rappel.

Bien vu, mais je ne lui demande pas de le faire. Même si je ne la suis pas à la lettre, je reste fidèle à la méthode GTD : ce qui doit arriver à une date fixe doit être noté dans le calendrier. Tout le reste est ajouté à la liste des tâches à faire.

Oui, mais ton truc là, il ne permet pas de filtrer les tâches par projet ou par contexte.

N’ayant plus 50 projets à gérer simultanément, ça me suffit. Et vu que je bosse chez moi et que tout se passe devant l’ordinateur, mes contextes ne sont pas si variés que ça. Par contre, j’ai quand même besoin d’une liste de choses “prioritaires”, d’où le numéro devant chaque tâche.

Oui, mais ton truc là, il ne fait pas [telle ou telle fonctionnalité avancée d’une application dédiée à la gestion des tâches].

C’est vrai, mais il fait tout ce dont j’ai besoin, sans m’imposer d’apprendre à utiliser un nouveau logiciel, de payer pour une nième licence, etc. En plus, ça me permet de travailler dans mon application favorite : un éditeur de texte.

Oui, mais ton truc là, il ne permet pas de barrer les tâches réalisées.

Si, il suffit de remplacer le numéro de priorité par un X :

Listetaches 2

Là encore, les fonctions de tri dans TextMate sont bien utiles.

S’il fallait donner une conclusion, je dirais : ça marche. Je n’ai plus besoin de passer mon temps à chercher “la” solution idéale (ni à tester chaque nouvelle application qui sort et dont chaque nouvelle version est toujours un peu mieux que la précédente). Ca a même remplacé le papier, c’est dire.

9 comments » Write a comment

  1. Pas mal du tout, j’avais adoptė un tel système avant d’ installer une solution pro. Pour ce qui est du rappel il est tout a fait possible de le mettre en place.

    Tu peux faire un applescript qui va scruter l’intérieur du fichier txt, qui cherche la présence d’une date sur la ligne puis ajoute l’évènement a iCal. Ca fonctionne aussi bien pour les tâches

    Bon, ce n’est pas si simple a faire mais ça peut faire un bon tuto. 🙂

  2. Voilà donc l’article. 😉

    Ça se rapproche de ma méthode sur NV, qui n’est pas aussi sophistiquée. Si j’ai bien appris quelque chose sur ton blog, c’est que les créateurs de logiciels se tuent à trouver des solutions multi-plateforme alors que l’informatique l’est déjà bien assez à la base. De nos jours, tous les ordinateurs (et même d’autres appareils) peuvent éditer des fichiers textes, qui suffisent pour une utilisation ordinaire et peu poussée — et encore, on peut mettre la main à la pâte et faire des petits scripts comme le dit ludo.

    Alors oui, j’y trouve deux limites. La première, est le besoin de fonctionnalités puissantes propres à une activité (ici gérer les todos). La deuxième est bien entendu de ne pas avoir peur des mots et de l’éditeur de texte, mais ça, quand on aime écrire …

  3. Voilà donc l’article 😉

    Yep. Et comme le montre la première capture, un prochain billet (mais je ne sais pas encore quand : je l’ai relu et je vais changer des trucs) parlera des backups 🙂

    @Ludo: je suis absolument désolé d’avoir à te dire ça mais tu comprendras que, maintenant, t’es obligé de nous faire ce tuto 😉

  4. Heu… quelle est la différence entre TextMate et TextEdit? j’apprendrais bien quelque chose en plus sur le Mac aujourd’hui 🙂

  5. Pour taper du texte simple ? Aucune. TextEdit est un pur bonheur, rapide et fiable. Pour tout le reste, suffit de penser à : coloration syntaxique, Markdown, plugins, etc.

    Par exemple, je blogue tout depuis TextMate (100% de mes articles, même ceux rédigés sur l’iPad), même pour uploader les images, je le fais depuis TextMate. J’en ai parlé ici et , et encore ici.

    TextMate, c’est mon… copain. Lui et moi, on a une relation textuelle très intime 😉

  6. Pingback: Autocitation | davidbosman.fr

  7. Rien à redire si ce n’est : vive la simplicité. Y a que ça de vrai ^^ Ensuite je me suis toujours pas fait à la méthode GTD et je note presque rien. Mais j’utilise de plus en plus mon éditeur de texte 🙂

  8. Étant donné que je ne blogue que sur un petit espace tumblr, je n’ai pas besoin de TextMate. Par contre, je viens de voir la sortie de Kod sur macgé et il a l’air pas mal du tout. Moins poussé que TextEdit mais comme David me l’a dit un jour, tant que je me sens bien avec ce que j’ai, pourquoi vouloir changer à tout prix ? Pour avoir un ordinateur sapin-de-noel avec les dernières mises à jour payantes de programmes que je n’utilise qu’une fois dans l’année ? Certainement pas.

    @Ludo : J’appuie David pour le tuto, AppleScript est encore assez obscur pour moi. 🙂