Amazon 0 – Scylla 1

Après avoir regardé et adoré le film Morse (2008) — tellement adoré en fait, que je l’ai regardé une deuxième fois à la suite, avec ma douce moitié quand elle est rentrée du boulot — je me suis évidemment dit que j’allais lire le roman dont il est tiré : Laisse-moi entrer, de John Ajvide Lindqvist.

Un petit mail envoyé cette nuit même à mon libraire favori m’apporte sa réponse, dans laquelle il m’anonce, avec un sens inné de la concision, que ce n’est pas la peine de le commander puisqu’il l’a en stock et qu’il apprécie plus qu’il ne pourrait le dire que je lui fasse confiance et que ma clientèle lui est chère au-delà des mots :

Mail 001.png

C’est un sacré libraire, à part son Café Dégueu©® (auquel je suis accro), il n’a pratiquement pas de défauts (par exemple, manger des pâtisseries au Nutella sous le nez d’un diabétique) et c’est tellement rare (ne grince pas si fort des dents, Xavier ;)) qu’il n’ait pas un titre en stock.

Il est tellement bon, en fait, qu’il bat à plate couture la plus grande librairie en ligne au monde en terme de rapidité :

Laissemoientrer

La honte 😉

6 comments » Write a comment

  1. Moué, bon, s’il l’a encore en stock, c’est qu’il ne l’a pas mis en avant lors de sa sortie. La honte…

    • Mouarf 🙂

      Blague à part, si tu en l’occasion, passe donc un de ces 4 à la librairie, tu comprendras pourquoi il l’a en stock, avec une poignée d’autres titres 😉

  2. J’aime pas les libraires. Ils vous regardent du coin de l’œil dès que vous touchez un bouquin comme si vous alliez le corner, et ils veulent à tout prix vous refourguer leurs piles d’invendus. Et au moins sur Amazon, on peut manger en feuilletant des bouquins…

    PS : un peu de lecture pour t’occuper en attendant la fin des fermetures exceptionnelles : http://insecte-nuisible.com/morse-tomas-alfredson-2008/

  3. 😀 (et merci pour le lien).

    Je l’ai survolé (je le lirai tranquillement ce soir) : une première remarque déjà à propos du côté “esthétique” qui est, à mon avis, justement un peu trop présent dans le film, il oblige à prendre un certain recul, il met une distance entre le spectateur et ce qui se passe… pas forcément là où/quand il faudrait. Enfin, ce n’est que mon humble avis.

  4. Un cas n’est pas une statistique. Il faudrait répéter l’opération plusieurs fois dans le temps, dans des genres littéraires différents avant de déclarer ton libraire vainqueur. Ensuite, as-tu regardé les vendeurs sur la MarketPlace Amazon qui peuvent également te livrer un livre soit neuf, soit d’occasion.

  5. Euh… si je répond :” mais on s’en fiche des stats, c’est juste un clin d’oeil” ?

    Dire du bien de “mon” libraire ne m’empêche pas de commander (beaucoup) sur Amazon (et quelques revendeurs, surtout pour des livres en anglais en fait.