F.lux : le Mac en voit de toutes les couleurs

f.lux ne plaira pas du tout aux photographes. Je ne suis pas certain qu’il plaise à beaucoup de monde, en fait.

Pourtant, malgré ces réserves et malgré mes propres a priori, après pas loin de 10 jours à l’utiliser, j’en viens à penser que je vais peut-être bien le garder.

f.lux, c’est quoi ? C’est une application qui se charge de modifier automatiquement les couleurs de l’écran du Mac pour l’adapter à l’heure de la journée (ou du soir). En effet, la lumière n’est pas du tout la même selon l’heure et selon la source d’éclairage (soleil, néon, ampoule, etc.). Or, l’écran affiche toujours le même réglage qui est souvent désagréable quand on travaille le soir. L’application se propose donc de corriger cela.

Flux

Même si cela surprend de voir son écran virer au jaune en début de soirée (surtout si, comme moi, vous optez pour le changement rapide en 20 secondes), on s’y habitue très vite et onnos yeux apprécient la différence.

Bref, si vous aimez travailler tard et si vous n’avez pas besoin d’un écran qui soit bien calibré, ça ne vous coûte pas grand-chose de l’essayer.

f.lux est gratuit et il est disponible pour Mac, Windows et Linux.

6 comments » Write a comment

  1. un logiciel plutot innovant meme si pour moi, c NO WAY! tout simplement que pour mon metier, graphiste, j’ai deja assez de problemes calibrage d’écran (sans parler des impressions qui n’ont deja rien a voir avec l’image que j’ai créer) pour me coller un logiciel qui va modifer les couleurs de mon écran en fonction du soleil. mais c un tres bon concept mais c pas pour moi 😉

  2. Clairement, vaut mieux le laisser de côté si on a un usage “sérieux” des couleurs.

    Je l’utilise seulement sur mon Mac perso, sur lequel j’écris et quand je fais un peu de retouche, je le désactive 😉

  3. Merci, bonne découverte. J’espère que ça me permettra de reposer un peu plus mes yeux.

    Par contre, j’ai eu un soucis avec la localisation. Je ne pouvais pas entrer de lieu dans la zone de texte et le bouton de Localisation automatique, je présume, ne fonctionnait pas. F.lux cherchait sans cesse à me localiser, sans résultat.

    Après, un petit tour sur le site du développeur, je suis tombé sur cette manip’ qui a réglée mon problème. Je pense qu’il est utile d’en faire profiter les autres :

    1. Once you have edited the “Info.plist” file in the Flux package, you need to rename a copy of the file as “org.herf.Flux.plist”
    2. Then move the file to the “~/Library/Preferences/” folder (note that this is the User Library, not System). There should already be a plist file there of the same name (which should be overwritten by your file).
    3. Launch Flux again — you should at this point be able to set the location.
  4. Pingback: Nos yeux et les écrans : des problèmes et des conseils | Nous les Geeks