Utiliser Markdown sous Windows, sans se prendre la tête

Des solutions existent pour utiliser Markdown sous Windows, ça consiste à installer Cygwin, ou ActivePerl. Enfin des choses qui me paraissent un peu disproportionnées pour exécuter un script Perl.

Car, pour être précis, on peut facilement écrire “en” Markdown sur n’importe quel ordinateur, même sur un iPhone et même sous Windows : il suffit d’ouvrir un éditeur de texte et d’écrire, il n’y a rien de spécial à connaître. Ce qui manque à Windows, c’est un shell digne de ce nom, un outil qui lui permette d’exécuter des scripts. Plus exactement le script pour convertir Markdown en quelque chose de plus courant.

J’allais me résigner à installer Cygwin sur mon netbook, lorsque je me suis souvenu que WriteMonkey, un éditeur de texte en mode plein écran pour Windows, supportait la syntaxe Markdown. La syntaxe et quoi d’autre ?, me suis-je demandé en me sentant déjà très bête.

Vous avez deviné. La solution était là, depuis le début, juste sous mon nez. C’était tellement évident qu’il a fallu que je pose ma tasse de thé pour pouvoir me pincer et m’assurer que je ne rêvais pas.

Car ça marche, tout simplement.

On installe WriteMonkey, on rédige son texte. Quand il est OK, on appuie sur les touches Ctrl+Maj+E pour afficher taaaadaaaaaaaam la fenêtre d’exportation vers du HTML (ou du .doc) :

Clipboard 06.png

Pas mal.

Il ne me reste plus qu’à suggérer au développeur d’intégrer la possibilité de poster les textes directement vers un blog, sans quitter WriteMonkey, comme je fais avec TextMate sous Mac OS X 😉