Le nouveau Compétence Photo sort demain

Comme chaque fois, j’ai l’impression que c’est le plus mauvais qu’on ait jamais fait (ce qui n’est pas le cas, bien entendu ! J’espère…), qu’il sera mal imprimé ou qu’il lui manquera un cahier. Que les lecteurs vont le détester. C’est vrai aussi que c’est presque un miracle, chaque fois, que le magazine arrive à terme.

Comme chaque fois, je suis totalement déprimé, d’une humeur massacrante et je ne serais pas si malheureux que ça de découvrir que je suis le dernier homme sur Terre.

Ce soir, comme chaque fois, je me dis que je ferais mieux de quitter mon job, d’aller faire pousser des laitues, que j’y connais rien, que je ne comprends rien à rien. Et pourtant, je ne sais pas faire pousser les laitues comme mon grand-père savait le faire. Elles étaient bonnes ses salades, préparées par ma grand-mère. Enfant, les mercredi après-midi, y avait pas école et mes parents bossaient, je les passais chez lui. C’était mon jour préféré, passé à l’écouter me raconter ses histoires et à le regarder faire pas grand chose au fond, des petits gestes d’un vieux monsieur qui s’occupe de son petit jardin. Mais faire ses petits gestes avec tellement de soin et de… tendresse. Je le voyais aussi s’obstiner à vouloir faire entrer les chiffres dans ma mauvaise petite tête, et les tables de multiplications — il n’y est jamais arrivé, il ne me l’a jamais reproché et pourtant…

Comme chaque fois, ce soir, je voudrais qu’on me mette en hibernation pour ne m’en faire sortir que plus tard. Ou jamais.

Y a le chat qui veut s’installer sur mes genoux. Il me force à repousser l’ordinateur. Je vous laisse.

2 comments » Write a comment

  1. Rassures toi David depuis le début chaque numéro est meilleur que le précédent donc pas de pb …….. 🙂