Pauvre fou ?

portablestudio.jpg

Pauvre fou que je suis, qui persiste à faire cohabiter l’ancien et le nouveau dans sa boite à outils ?

Un Kindle plein de bonnes lectures, pour l’inspiration ou pour regarder autre chose que les voitures ou les filles/les garçons qui passent–les unes affreuses et empestant l’air autour d’elles, les autres donnant le sourire–quand je traine à la terrasse d’un bistrot. Un stylo Pilot et un bloc-notes Clairefontaine tout ce qu’il y a plus bêtes (on les trouve dans n’importe quelle papèterie scolaire), pour noter en quelques mots la tragique histoire de Bruno et de Brunehilde qui n’existaient pas–ni Bruno, ni Brunehilde, ni leur tragique histoire–avant que je sorte pour profiter du soleil.

Ce serait infiniment plus pratique de taper tout ça directement dans une note sur l’iPhone, sur l’iPad ou même dans un Mac ou un PC–mais peut-être pas sur l’écran d’une montre–et ce serait aussi tellement plus simple que d’avoir ensuite à (essayer de) me relire pour devoir tout recopier–hélas (?), je n’ai aucune religion, pas même celle de l’efficacité.

Ce serait aussi tellement plus agréable d’écrire avec un stylo dont la plume de qualité, fine ou ultra-fine, glisserait sur un papier soyeux spécialement fabriqué et importé du Japon–hélas (?), je n’ai aucune envie de trimbaler tout ça, rien de tout ça, quand je me promène.

Rien que pour vous, sur le même sujet et avec le même sérieux qui nous caractérise, souvent imité rarement égalé, nous avons trouvé ceci, au fond du grenier : Un ultraportable à moins de 2€.

2 comments » Write a comment