Oui, le chaos

Oui, le chaos, oui, le manque de régularité, la perte d’une identité façonnée mais au final quel bouillon… de culture.

Karl.

Comments are closed.