La capture d’écran la moins intéressante de l’année ?

On me demande souvent ce qui est installé sur mon Mac — des applications, ai-je toujours envie de répondre. Je profite de l’occasion d’une réinstallation fraiche du MacBook Air pour répondre à cette question avec une image :

Apps Small
Clic = grand

En plus des apps livrées avec le Mac, on notera :

(Dans l’ordre alphabétique).

  • 1Password, la seconde app que j’installe sur une nouvelle machine, sous OS X ou iOS,
  • Acorn, pour la retouche légère,
  • Antidote HD, pacekejefédèfots,
  • Appetizer, pour app.net,
  • Calibre, gestion des ebooks,
  • Day One,
  • DoublePane. Sans blague, tu ne l’utilises pas, toi ?,
  • Dropbox, la première app que j’installe sur une nouvelle machine sous OS X ou iOS,
  • Fotor, pour les retouches façon iOS),
  • FStream, pour la radio,
  • Hibari, pour Twitter,
  • Kaleidoscope, pour la comparaison de fichiers texte sous contrôle de version,
  • Lingon X, pas la version vendue dans l’AppStore, pour programmer mes scripts,
  • Marked, On pourrait s’en passer, même si on écrit en Markdown, mais ce serait crétin.
  • nvALT, je ne l’ai pas traduit pour ne pas l’utiliser (je préfère l’ancienne icône),
  • Path Finder, un Finder qui fonctionne,
  • Scapple, en test,
  • Scrivener, je l’ai réinstallé, c’est à nouveau l’amour fou,
  • SnapZ Pro X, pour les captures d’écran,
  • SourceTree, pour géger mes dépôts sur BitBucket et GitHub,
  • TextExpander, parce que je suis fainéant,
  • TextMate, parce que bon hein,
  • Things, todo,
  • Ulysses III, en test,
  • VLC.

Il faut ajouter à cela, les invisibles :

Il faut aussi signaler un Windows 7, sur l’iMac via Parallels, pour faire tourner Microsoft Office 2013.

Certaines apps, comme Ulysses III ou Scapple, sont en phase de test. D’autres vont et viennent, selon mon humeur. Ainsi, s’il n’est pas encore installé il y a de grandes chances que je remette ByWord un de ces quatre.

C’est tout ? Oui. Je n’ai plus utilisé Photoshop depuis des mois, et je n’utilise plus Aperture. J’ai laissé tomber Word version Mac, comme j’ai laissé tomber l’abandonware qu’est devenu Pages. Pas de jeux sur cette machine, mais de toute façon je n’ai pas beaucoup de jeux sur Mac.

Évidemment, ça ne liste pas ce qui est installé sur l’iPhone et sur l’iPad — des apps qui sont au moins aussi importantes — deux outils sur lesquels je teste bien plus d’applications et où tout bouge en permanence : contrairement au Mac, tout est encore à inventer et définir sur iOS et, ça aussi, c’est sympa.

Comments are closed.