Qui a la plus large ?

Tous les ordinateurs récents sont équipés d’un écran plus large que haut, en 16/9 ou en 16/10. Il est fini le temps du 4/3, le bon vieil écran à peu près carré.

C’est peut-être sympa pour mater des films ou des photos, mais pour un type qui passe sa vie à écrire, c’est du gaspillage : je n’ai que faire d’avoir 1400 ou 1600 pixels de large pour afficher un texte (celui que j’écris, ou celui que je lis). Par contre, n’avoir que 768 pixels (comme à l’époque lointaine du 1024×768) ou même 900 pixels de haut, ça limite le nombre de lignes que j’ai sous les yeux. Et c’est nul.

Sous Windows, je dois dire que Word 2010 est génial pour contourner cette contrainte. Il suffit de passer en mode Lecture plein écran :

wide3

(Le début du Voyage au centre de la Terre, de Jules Verne.)

Par défaut, comme son nom le laisse deviner, c’est un mode de lecture, mais il suffit de cocher une option pour pouvoir écrire dans ce mode parfaitement adapté aux écrans plus larges que hauts :

wide2

Word 2010 est vraiment une réussite, bordélique et monstrueuse usine à gaz, mais très configurable et stable. C’est sans doute la meilleure version de Word que j’ai jamais utilisée.

Et sous OS X, on fait comment ?

Je suis sûr que ça vous intéresse Clignement d'œil 

Pas de chance, Microsoft Word 2011 en est  bien incapable (va te cacher sous une pierre, la Mac BU. Bouuuuuuh !).En fait si, c’est possible, en passant en mode page et en dézoomant assez… (c’est pas ma journée, on dirait). Par contre, on y arrive dans l’irremplaçable Scrivener, ou même dans Pages.

149

Dans Scrivener : View –> Page View –> Two Pages Across.

149b

Pages : dans l’Inspecteur, j’active et désactive l’option Pages opposées, dans Document-> Marges du document.

Si nécessaire, on pensera à masquer la barre d’outils dans ces deux applications.

Et sous Ubuntu ?

Je ne pense pas que Libre Office soit à même de faire ça. Du moins, je n’ai pas trouvé comment l’y contraindre.Ben si, en fait (trop nul, le David). Voir le commentaire de Cyrille :

il suffit de cliquer sur une des icônes de deux pages en bas à droite de la fenêtre, à côté du zoom !

Par contre, si vous travaillez dans des fichiers textes dans Emacs : Il existe deux commandes :

  • C-x 3 qui coupe l’écran en deux verticalement, malgré son nom : split-window-horizontally.
  • M-x follow-mode qui fait couler le texte d’une fenêtre à l’autre.

Ca ressemblera alors à l’image à la fin de cet article. Si vous l’utilisez souvent, rien n’empêche de définir une fonction qui appellera ces deux là d’un simple raccourci clavier :

(defun split-horizontally-and-follow ()
  (interactive)
  (delete-other-windows)
  (split-window-horizontally)
  (balance-windows)
  (follow-mode 1))
(global-set-key (kbd "C-x &") ‘split-horizontally-and-follow)

N’empêche, parler de Word et Emacs et Windows et Linux et Mac dans le même article, pour ne dire du mal d’aucun. Je m’impressionne Clignement d'œil