Ermite 2.0 : (presque) seul au monde

Pour écrire, j’utilise parfoisde plus en plus souvent un PC (Ubuntu) sur lequel il n’y a ni Twitter, ni Internet, ni email, ni Flash, ni jeux, ni aucune source de distraction. Juste de quoi écrire 1.

Mais, même ainsi dépouillé, l’ordinateur reste connecté à Internet. Ermite 2.0, l’idée de ne pas pouvoir accéder du tout à Internet me paraît aussi absurde que d’arrêter de respirer pour protester contre la pollution de l’air. Internet est une source de distractions nuisibles, mais ce n’est pas Internet le coupable.

Internet, donc, mais pour faire quoi ?

La sauvegarde en ligne de ce que j’écris et… l’email. Gné? Alors que je viens d’expliquer qu’il n’y avait pas d’email ? Je m’explique, vous allez voir ce n’est pas totalement incohérent. Ou plutôt si, mais pas quand on me connaît 😉

Où le monde stupéfait apprend que j’ai une adresse email secrète

Je ne reçois aucun email sur cette machine. Sauf de la part de quelques personnes (trois à l’heure actuelle : ma compagne, ma soeur et ma nièce) qui ont l’incroyable privilège (si, si) de pouvoir me joindre en toutes circonstances. Pour le dire poliment, quand je suis sur cette machine, l’humanité tout entière est réduite à ces trois personnes — plus moi, mais je n’ai pas encore décidé si j’appartenais au genre humain — dont je sais très bien qu’elles ne vont pas me flooder (sauf peut-être ma nièce, mais elle a le droit… même avec des lolcat).

Bref, plutôt que de les embêter avec une adresse email secrète (avec le risque qu’elle ne le reste pas longtemps) à n’utiliser qu’en cas d’urgence, j’ai opté pour une solution plus simple : ne donner l’adresse à personne (ça, c’est un secret bien gardé !) et, sur un Mac qui est allumé 24/24, définir des règles pour réexpédier automatiquement une copie de leurs courriers, envoyés à mon adresse publique (celle du blog), vers cette adresse secrète.

Avantages et inconvénients

L’inconvénient, c’est qu’il faut avoir un ordinateur allumé en permanence pour recevoir et filtrer les emails. Mais vu que c’est déjà le cas, je ne considère pas ça comme un vrai problème.

Je pourrais aussi configurer une règle directement sur mon serveur mail, mais j’ai vraiment pas envie de me prendre la tête et, comme je disais, le Mac en question est de toute façon toujours allumé…

Par contre, il y a plusieurs avantages :

  • Je peux facilement ajouter (ou supprimer) des contacts “VIP” sur cette liste, selon les circonstances, sans avoir besoin de diffuser mon adresse “secrète” et sans avoir d’explications à donner à personne (“Robert, je t’ai viré de la liste VIP parce que tu me pompes l’air, tu me comprends ?”).
  • Je peux facilement changer d’adresse secrète sans embêter mes contacts si elle se trouvait compromise (ça n’est pas encore arrivé).
  • Ces contacts “VIP” ne savent pas qu’ils sont VIP (enfin si, maintenant ils le savent), ils n’ont donc pas peur de me déranger à un mauvais moment (et ça tombe bien vu qu’ils ne me dérangent jamais).

Vous me direz : à quoi bon s’isoler si c’est pour quand même recevoir des emails ? Ce à quoi je répondrai plusieurs choses :

  • D’abord, que je fais ce que je veux. Na !
  • Et puis, ce ne sont pas “des emails” mais quelques emails, de la part de trois personnes dont les courriers sont tout sauf des nuisances à mes yeux.
  • Ensuite, je peux toujours facilement ne pas les recevoir : si je veux avoir une paix absolue, il suffit que je ne démarre pas Thunderbird sur ce PC. Ou que j’éteigne le WiFi.
  • Enfin, j’aime savoir qu’elles peuvent me joindre en toute circonstance. Ça m’évite la tentation d’aller sur l’autre machine, vérifier le courrier à n’importe quel moment.

1: Si ça vous intéresse, j’utilise Emacs en mode console (emacs -nw, dans un terminal donc, ouvert en plein écran) et configuré de façon à afficher le texte sur deux colones (pour voir davantage de texte et enfin profiter de ces écrans plus larges que hauts conçus pour afficher des films plus que pour écrire) :

Zen web

3 comments » Write a comment

  1. J’ai bien ta solution d’adresse secrète. Ce qui me gêne, c’est de laisser le mac allumé 24/24. Il faudrait pouvoir implémenter les règles de filtrage sur le serveur du prestataire. Reste la solution de faire héberger son propre serveur de messagerie.

  2. Pour ne plus avoir accè à Internet, il suffit de débrancher le routeur.

    Comme cela on a la paix.

  3. Pingback: Qui a la plus large ? | davidbosman.fr