2012, année du bégaiement

2012 aura été l’année du bégaiement, dans le temps et dans l’espace.

(“La politique n’a plus d’idées” — un billet que je n’aurai pas à écrire — chez Anthony.)

1 comment » Write a comment

  1. Et dans le lot de candidats, il n’y avait qu’un seul “vrai” bègue… 😉 que parait-il Miterrand lui même admirait pour sa capacité à contrôler de son handicap.