Intel Management and Security Status ? Ha, ben oui

Hier, j’ai reçu un ThinkPad tout neuf (je me le suis payé, ce n’est pas un cadeau que l’on m’a fait). Une superbe machine, je dois dire (un X220, si vous voulez savoir), avec tout un tas d’utilitaires préinstallés par Lenovo. De vrais utilitaires, utiles, pas ces crapwares que nous imposent les autres fabricants de PC. Par exemple, on se retrouve avec l’excellent gestionnaire d’énergie de Lenovo, son logiciel de connexion 3G, un truc pour la protection du disque et des données, pour la gestion des réseaux WiFi, BT et 3G, pour la gestion des mises à jour (il vaut mieux passer par Lenovo que par Microsoft pour mettre à jour les pilotes), sauvegardes des données et du système, etc.

Et puis, il y a aussi le “Intel Management and Security status” qui, bien que je ne lui ai rien demandé (ni même jamais adressé la parole), s’est affiché dans la barre des tâches, sous la forme d’une petit icône de clé :

intel002

(Le premier qui critique mon wallpaper…)

Kézako, le Intel Machin and Bidule ? Vous me direz que je n’ai qu’à cliquer dessus pour en savoir plus. Sauf que, faut pas rêver, on est chez PC, un monde tout gris où semble régner en monarque absolu l’idée que l’utilisateur n’a pas besoin de comprendre quoi que ce soit et dont le pouvoir se limite à cliquer sur OK ou Annuler :

intel1

Un gros plan sur cette jolie explication du “Intel Management and Security status” :

intel

Ha, ben oui.

Là, je comprends mieux à quoi ça sert.

 

(En fait, après une recherche à peine plus fructueuse sur le Web, j’en suis venu à déduire que si on ne savait pas à quoi ça servait, c’est qu’on pouvait le désactiver.)

 

Dans le même genre :

Plus de détails ?

Pilote, gentil pilote dis-moi qui tu es

3 comments » Write a comment