Hadopi, le Monde t’aime !

On cambriole allégrement sur le Net, comme si cet espace-là, celui de l’accès universel de tous à tout, royaume absolu de la gratuité, permettait de faire fi de la propriété intellectuelle. (…)

On peut aussi soupçonner que nombre des cyberpirates ayant reçu un avertissement ont changé d’adresse IP et continué à télécharger – à piller – en paix.

(…)

Les technolâtres, as du clavier et rois du téléchargement clandestin, y voient une démarche ringarde qui ne tiendrait pas compte de la singularité absolue de l’Internet. On serait en présence d’une technologie dont la nature même devrait la dispenser de toute tentative de contrôle.

Hadopi : attendre avant de cliquer “poubelle”, via @pplambert

“Cambrioler”, “piller” et “technolâtres” ?

Y a encore du boulot à faire pour sortir du moyen-âge et pour réaliser que les sorcières brûlées à l’époque n’ont jamais été des sorcières, mais les victimes d’un système borné et hostile à ce qui n’était pas (d’accord avec) lui…

En parlant de sorcières, vous pourriez jeter un oeil ici : L’iPad, au-delà de la chasse aux sorcières.

18 comments » Write a comment