Ami(e) urbanbiker, ce billet est pour toi

Dans son billet consacré à iA-Writer pour Macintosh, Jean-Christophe a été assez sympa de te renvoyer ici pour trouver plus d’infos sur Markdown. Je n’ai malheureusement jamais pris la peine de mettre de l’ordre dans toutes les notes qui se sont accumulées en vrac.

J’aimerais donc insister sur un détail qui a son importance : installer pandoc n’est pas du tout nécessaire pour utiliser Markdown (c’est surtout un moyen de disposer de plus d’options).

En fait, Markdown est déjà intégré à plusieurs applications disponibles sur Mac OS X, sans avoir rien à bidouiller :

  • MarsEdit, comme le signale Jean-Christophe dans son article (et qui serait mon application de choix pour blogger si je ne souhaitais pas avant tout stocker mes notes au format TXT).
  • TextMate qui donne un aperçu du résultat des balises Markdown, mais permet aussi de générer un ficher HTML (ou même RTF ou PDF/LaTeX, mais là il faudra configurer certaines choses). Ou encore de les envoyer directement (images comprises) sur un blog : utiliser Markdown pour blogger depuis TextMate.
  • Scrivener, qui est la plus belle chose qui soit arrivée aux auteurs depuis l’invention de l’écriture.
  • On le trouve également dans nvALT, un clone de l’excellentissime (et gratuit) logiciel de prise de notes Notational Velocity.

Bref, Markdown est — parole d’un qui n’a jamais été scout — un outil bien plus simple et intuitif que mon monstrueux pas-à-pas pour l’installation de pandoc pourrait le laisser penser. Laissez pandoc de côté tant que vous ne ressentez pas le besoin de l’utiliser, et profitez de la simplicité et de l’efficacité de Markdown 😉