Parler au lieu d’être parlé.

Résister aux paroles, ne dire que ce qu’on veut dire : parler au lieu d’être parlé par des mots d’emprunts.

(Pierre Bourdieu, “L’art de résister aux paroles”, Questions de sociologie, p17. C’est un lien Amazon : sponsorisez ma prochaine tasse de thé)

Et

Ce qu’il faudrait divulguer, disséminer, c’est le regard scientifique, ce regard à la fois objectivant et compréhensif, qui retourné sur soi, permet de s’assumer et même, si je puis dire, de se revendiquer, de revendiquer le droit à être ce qu’on est. […] Cela se voit bien dans le domaine de la culture où la misère vient souvent d’une dépossession qui ne peut pas s’assumer. Ce qui se trahit sans doute dans ma manière de parler de tous les esthéticiens, diététiciens, conseillers conjugaux, et autres vendeurs de besoins, c’est l’indignation contre cette forme d’exploitation de la misère qui consiste à imposer des normes impossibles pour vendre ensuite des moyens — le plus souvent inefficaces — de combler l’écart entre ces normes et les possibilités réelles de les réaliser.

(Pierre Bourdieu, “Le sociologue en question”, Questions de sociologie, p42-43.)

Comme quoi, j’écoute vos conseils. C’est peu dire que ce que je lis là me donne envie d’en lire plus.

3 comments » Write a comment