Il possède 15 objets.

Jcb m’a signalé cet article à propos du minimalisme : Minimalisme extrême : ne posséder que 15 objets.

Quinze ? Et pourquoi pas quatorze ? Ou seize ?

Je vous avoue que je ne suis pas fan de ce genre d’approche. Ca me semble simplement être le revers du “acheter trop” : n’acheter rien.

Pour moi, le minimalisme ce n’est pas avoir X ou X-1 objets, c’est avoir ce dont j’ai besoin. D’ailleurs, si je voulais pinailler, je dirais qu’il manque à sa liste : une prise électrique (pour son Mac et son téléphone), un abonnement téléphonique, et les usines et les travailleurs et les transporteurs nécessaires à la fabrication, transport et commercialisation de ses 15 objets.

Mais ce serait pinailler.

Je n’ai aucune idée du nombre d’objets que je possède. Trop, ça je le sais. Mais je n’en fais pas une maladie : on pourrait dire que je conçois le minimalisme comme une façon de tirer le… maximum de ce que j’ai, et pas de tout jeter par-dessus bord (même si ça aiderait pour le ménage) 😉

Dans le même genre :