FocusWriter

FocusWriter n’est pas super bien intégré à OS X, il lui manque le support du Markdown, il a planté pendant que je le testais, je ne suis pas certain d’apprécier sa “meta” barre d’outils et, par défaut, il imite les bruits d’une machine à écrire — quoi ? Il fallait bien que je trouve de quoi râler — mais il semble pas mal du tout et dispose d’options qui réjouiront les auteurs. En plus, il est disponible pour Mac, GNU/Linux et Windows (open source).

Foncez chez Cuk pour découvrir dans les moindres détails cet éditeur de texte plein écran. Via Anthony.

Reste le seul vrai problème qui me fera hésiter à lui consacrer plus qu’une brève : planter, pour un éditeur de texte, c’est mal.

2 comments » Write a comment

  1. Non mais les bruits de machine à écrire, c’est gé-nial (la nuit, quand tu écris dans un silence de mort, tu as envie d’entendre ton clavier pour t’éviter de glisser dans un doux délire — sauf quand tu veux y sombrer, mais pour le mémoire, ce serait mauvais).

    Et planté ? Une seule fois au hasard ou de manière régulière ? Pas de sushis ici — poisson pas frais, début de printemps et tout ça.

  2. Un seul plantage… sur un seul test. Je vais voir, de toute façon je e signalerai au dev parce que planter sur une option dans les prefs, c’est pas glop 😉

    Puis, tant qu’à mettre les sons d’une machine à écrire, je veux aussi le ruban qui sèche (mieux, qui se déchire ! Non, je tapais pas comme une brute) et les barres métalliques qui s’emmêlent 😉