NextEdit = (TextEdit + NanoCount + Automator) * ma paresse

Ou (ça manque les sous-titres, vu mes titres qui ne veulent rien dire) “comment démarrer deux applications, ou plus, d’un seul coup”.

Dans un article (en anglais) qui fait le tour des possibilités souvent ignorées de TextEdit, MacAppstorm m’a remis en mémoire un petit utilitaire, NanoCount, qui ajoute un truc qui manque au traitement de texte de Apple : un compteur de mots ou de caractères, au choix.

Nextedit 003.png

Génial, sauf que pour l’utiliser il fallait double-cliquer sur deux applications au lieu d’une — TextEdit puis NanoCount — chaque fois.

Et pourquoi pas les compiler moi-même ou réinstaller Mac OS, chaque matin, tant qu’on y était, hein ?

Je m’étais donc créé une petite application Automator, judicieusement nommée NextEdit, qui démarrait d’un coup mes deux petits copains. Si ça vous intéresse voilà à quoi ça ressemblait :

Nextedit 001.png
clic=grand

Créez une application Automator, dans laquelle vous insérez une action Exécuter un script Shell. Le script se résume à ceci :

open -a /Applications/TextEdit.app ; open -a /Applications/NanoCount.app

Sauvegardez-la, le dossier Applications me semble approprié pour l’accueillir. Et c’est tout : un coup de Spotlight ou un double-clic sur mon NextEdit suffit pour les démarrer — la paresse est la mère des plus grandes inventions, c’est moi qui vous le dis 😉

Nextedit 002.png

Depuis lors, comme vous le savez, je suis passé à TextMate qui offre un compteur de mots et de caractères via le raccourci clavier Cmd+Maj+N 😉