MacBook Air, MacBook, MacBook Pro : cherchez l’intrus

Si l’on regarde du côté des portables, depuis l’annonce des nouveaux MacBook Air 11 et 13″, le catalogue de Apple paraît déséquilibré. On a le choix entre : un ultra portable 11″, trois portables en 13″ et un portable 15″ (je ne parle pas ici des options de configuration, mais de gamme).

Du coup, on est en droit de se demander ce qu’il reste au MacBook Unibody, qui se retrouve coincé entre les deux modèles d’ultraportables Air et le MacBook Pro 13″ (oublions les 15″, ici).

Quels sont ses atouts ? Il a une meilleure autonomie théorique que les Air (mais on va attendre les tests, vu que Apple a revu sa propre procédure de mesure d’autonomie entre la sortie des MacBook et celle des nouveaux Air) et il a un plus gros disque que le Air de base (mais il n’a pas de SSD).

Et ensuite ? C’est tout.

Partout ailleurs, il me semble en retrait : moins de connectique que les autres 13″ (il n’a pas de port SD card); il n’est plus le moins cher (le Air 11″ est au même prix, avec un disque SSD); il n’est évidemment pas le plus puissant; il n’est pas le plus léger; il n’a pas le meilleur écran (le Air 11″ offrant déjà une meilleure résolution). Et il n’offre même pas davantage de RAM que le Air (2go par défaut). Enfin, et je ne pense pas que ce soit un détail à négliger, c’est le dernier Mac a ne pas être… en aluminium.

Franchement, malgré tout le bien que j’en pense, je ne vois plus trop quelle place lui donner — et ceux qui me connaissent savent à quel point j’ai toujours apprécié le MacBook.

Même comme machine unique, il me semble hors course : les Air font mieux (surtout grâce au SSD) sauf en ce qui concerne son plus gros disque dur… mais pour combien de temps encore ? On entend déjà des annonces de SSD compatibles MacBook Air qui seront bientôt commercialisés.

C’est vrai que le gros disque est utile si c’est l’unique machine que l’on possède. Pourtant, même là on pourra hésiter :

On hésitera entre le MacBook et le Macbook Pro 13″ (si la vitre devant l’écran ne vous gêne pas) car, pour une différence de prix minime, il offre une bien meilleure configuration.

On hésitera entre le MacBook et les MacBook Air, car choisir le plus gros disque dur MacBook se fera au détriment de la résolution de son écran, moins élevée que celle du Air 13″, et même que celle du 11″. Or, dans le choix d’une machine, l’écran est loin d’être un détail : sa résolution est ce qui détermine le confort de travail.

À choisir, il me semblerait plus judicieux d’acheter le portable ayant la meilleure résolution d’écran, quitte à investir dans un gros disque externe en USB pour augmenter son stockage, en attendant que le SSD se démocratise un peu.

Bref, si l’on se souvient que Apple n’a pas l’habitude d’encombrer son catalogue, ça me paraît mal barré pour lui.

Et vous, vous le voyez comment l’avenir de ce brave petit MacBook Unibody ?

Corbeille