Partage personnalisé avec Evernote

En passant par l’interface Web de Evernote, on peut à présent définir des partages pour chaque notebook (pas pour les notes individuelles, donc). 

Il ne s’agit pas de publier un notebook (c’est possible depuis longtemps), mais bien de donner un accès uniquement aux personnes que vous désirez autoriser. L’accès est en lecture seule, sauf si on dispose d’un compte Premium qui autorise l’accès en écriture.

Je n’ai pas encore testé, mais ça semble intéressant pour le boulot ! J’imagine sans mal créer un notebook pour chaque projet ou article un peu long, et y inviter le ou les auteurs concernés. De cette façon tout le monde pourrait toujours accéder au texte, avec ou sans connexion à Internet. Je pourrais aussi rendre facilement accessibles certaines données, sans devoir les envoyer à chaque fois à chaque auteur, suffira de modifier une note dans un notebook…  Je vais y réfléchir… 

Allez, Phil ! Ajoutez donc ce compteur de caractères dont nous avons parlé, et ce sera parfait 😉

Plus d’infos sur le blog de Evernote.

4 comments » Write a comment

  1. Ou simplement tout mettre dans Google Docs, avec le chat en plus 😉 Parce qu’avec les soucis que me pose Evernote en ce moment question synchronisation, je me méfie…

  2. Tu dois avoir un autre problème, e te l’ai déjà dit: ici, aucun souci (0) de syncro, malgré toutes les machines sur lesquelles je l’utilise. D’ailleurs, il faudrait que tu m’expliques exactement ce qui merde, ça m’intéresse 😉

    J’ai déjà essayé GDocs pour le boulot, mais on ne peut créer un doc qu’en mode connecté et puis c’est moins souple pour manipuler des pièces jointes et des images. Et j’adore les mots-clés et les différents modes d’affchage de Evernote… mais t’inquiète pas, si je décide d’essayer tu feras sans doute partie du lot de beta testeur avec qui je la testerais ^_-

  3. Evernote, quand il fonctionne correctement, est une petite tuerie, nous sommes d’accord. En fait, tous les logiciels qui ont l’interface d’Evernote et des fonctions de synchronisation sont des tueries. C’est pour ça que j’aime autant MacJournal, mon fidèle compagnon.

    J’ai beaucoup utilisé Google Docs pour de la collaboration. Il est plus souple que tu ne le crois pour l’insertion d’images (drag’n’drop sous Safari comme FF), pour les PJ c’est un peu plus compliqué, en effet. Mais il a l’avantage du chat intégré, pratique lorsque l’on travaille à plusieurs sur un même document. Et il commence à fonctionner hors ligne avec Google Gears : tu tapes hors-ligne, il synchronise une fois que tu es de retour 😉 Je pense vraiment que gDocs est comme le bon vin, il se bonifie avec les années.

    Ce qui ne fonctionne pas chez moi avec Evernote ? Sur les deux Macs (enfin, sur celui qui me reste désormais), la synchronisation me fait perdre la position du curseur, rien de plus énervant quand tu es en pleine inspiration… et que les mots que tu es en train de taper s’affichent au tout début de ton texte…… J’ai aussi de multiples problèmes de synchronisation, aussi bien en 3G qu’en ADSL (fibre, 100M, on appelle ça une bonne connexion, non ?). Il me créé une myriade de notebooks “conflicting changes”, et j’ai failli perdre un document d’une importance cruciale à cause de ça (conflit de synchronisation, la moitié du document disparue), heureusement que mon deuxième Mac possédait la version la plus longue et n’était pas connecté…

    Bref, Evernote est une tuerie, quand il fonctionne 😉

  4. Ok, je comprends à présent… Et j’ai le même problème. Sauf que ce n’en est plus un: la synchro se fait toutes les 30′, et je n’écris rien qui me prenne aussi longtemps directement dans Evernote: j’en ai véritablement un usage de bloc-notes (le meilleur bloc-notes que j’ai jamais eu) 😉

    Ceci dit, je me souviens avoir pesté contre cette #$*! de perte de focus du curseur, les premiers temps… Changer la fréquence de synchro, me l’a fait oublier. Mais tu as raison: avec la synchro par défaut, c’est un bug difficilement supportable.