Rendons les bavardages à Twitter

Je suis abonné à pas mal de blogs. Quand l’auteur me plaît vraiment, s’il dispose d’un compte Twitter, je m’inscris également comme “Follower” histoire de pas rater une miette de ce qu’il ou elle a dire. Et ça commence à me faire chier. Grave.

De plus en plus de tweets ne servent qu’à annoncer les articles publiés sur le blog: un titre suivi d’un lien. Et les Tweets défilent au même rythme que les billets sur le blog. Merci les gars, mais pour ça y a déjà le fil RSS du blog!

Si je vous suis sur twitter c’est pour avoir quelque chose d’autre à lire, une autre info, des potins… tout ce que vous ne jugez pas utile de publier sur le blog mais dont vous avez envie de parler quand même. Je n’ai pas besoin d’une copie du fil RSS de votre blog.

Ca m’arrive aussi de faire un lien vers un article que je viens de poster (comme celui-ci 😉 ). Pas très souvent, je crois, mais trop souvent quand même si je me fie à l’agacement que ça provoque chez moi quand c’est quelqu’un d’autre qui le fait. Je réalise que transformer Twitter un outil d’auto-promotion du blog est idiot (et sans intérêt). A quel point ça doit rester l’exception.

Rendons les bavardages à Twitter. Par pitié.

7 comments » Write a comment

  1. Je ne suis pas d’accord !
    Pour le chat il y a des quantités d’outils. Je vois plus Twitter comme un outil de complément à un site pour une communication plus étroite avec les lecteurs. Même si j’essaie de parler de choses qui ne passeront pas sur le site (brèves, hors-sujets…). Il me semble normal de signaler au lecteur la publication d’un article. Pour la promo, ça ne marche que si tu as beaucoup de followers…

    Sinon, tes liens Twitter ne fonctionnent pas ! ;D

  2. Le problème c’est que ça n’informe pas, ça répète simplement l’info qui est déjà livrée dans le fil RSS. Qu’est-ce que ça apporte de plus que le flux RSS? Ou est le complément don tu parles ? Je ne vois vraiment pas, désolé. Répéter une information, à mon avis, ça n’a rien à voir avec “communiquer plus étroitement” avec les lecteurs.

    T’as le droit de pas être d’accord, c’est la beauté de la chose 😉

    Mes liens marchent pas ? Chez moi, si 😉

    Edit: pour le chat, c’est moi qui suis pas d’accord: je chate avec telle ou telle personne, je twitte en… public. C’est pas du tout la même chose.  Je reste sur l’idée du”micro-blogging”: un blog instantané, un blogpresso, un blog minute. Pas un chat (et pas un panneau publicitaire) 🙂

  3. Oooooh, que je suis d’accord !
    Je suppose que sont visés par ces tweets les lecteurs qui n’utilisent pas les flux RSS. Ce qui fait au final des malheureux qui ne profitent pas de l’immense intérêt de cette formidable invention, et d’autres malheureux qui subissent des twitters en forme de flux RSS qu’ils ont déjà lus.
    C’est bien dommage.

  4. En fait, je ne suis pas sûre que le fondement du problème soit là. On vit aujourd’hui dans une société qui dit : “Faites parler de vous, partout ! C’est le seul moyen de réussir, crier plus fort que les autres, faites vous connaître.” Donc Twitter n’est qu’un moyen comme un autre de faire “sa promo”. Malheureusement.

    Je vois plus Twitter comme un laché d’idées (mais là encore, “Oh non, faut pas partager ses idées, dépose un brevet !”), un endroit où on peut parler d’un ressenti instantané, une impression, un sentiment. Peut être suis-je utopiste mais j’aime le fait et l’idée que twitter ne serve à rien. Quelle liberté de faire des choses qui ne servent à rien, c’est contre-productif et c’est tout à fait ce dont a besoin parfois.

    Je commence à faire pas mal de tris dans mes contacts Twitter, justement à cause de ce rouleau de papier toilette publicitaire. On peut l’imprimer ? (autant que ça servent à quelque chose).

  5. Personnellement je trouve que le fait d’annoncer l’arrivée d’un article sur son blog est pas mal, mais attention, avec une certaine retenue (juste un sujet sur les 5 ou 10 dernières news du site).

    Entre nous, si Twitter ne servait qu’à dire aux autres ce que l’on est en train de faire du genre… “je fais un backup de mon HDD” ou “Je vais promener le chien”, ça en devient vite gavant…

    Twitter est un outil de communication de plus, qui est complémentaire du Chat . Qd vous voulez avoir une longue discussion avec quelqu’un de distant, vous lui téléphonez…. Si vous voulez faire passer une info courte…vous lui envoyez un SMS..

    là c’est la même chose… Le chat pour des longues discussions, Twitter pour les infos courtes (annonce d’une news, une question rapide, un partage de lien, etc.)

    L’avantage de ce système par rapport au chat, c’est que vous n’êtes pas obligés de rejoindre un canal IRC de discussion particulier pour parler à quelqu’un, ni même de s’inscrire dans tous les forums ou diffuseurs de flux RSS pour faire découvrir votre blog.

  6. Bonsoir.
    Personnellement, je ne comprends toujours pas l’intérêt de Twitter et autres Faces de Bouc… Sorry

    Pour paraphraser un mes anciens collègues, trop de communication tue la communication!

    C’est comme tous ces braves gens qui se gavent de sms à longueur de journée. Ils communiquent, oui mais QUOI ???

    Ceci dit, chacun est libre de faire ce qu’il veut tant qu’il ne nuit pas aux autres 😉

    Grincheux

  7. “Entre nous, si Twitter ne servait qu’à dire aux autres ce que l’on est en train de faire du genre… “je fais un backup de mon HDD” ou “Je vais promener le chien”, ça en devient vite gavant…”

    Je rappelle quand même le slogan de Twitter : “Qu’êtes-vous en train de faire ?”. Ce n’est même pas “Qu’êtes-vous en train de penser ?”. C’est : “Qu’êtes-vous en train de faire ?”. Et si ce que je fais, c’est de publier un article, et bien il se retrouve sur Twitter. Point.

    Twitter n’est pas complémentaire du chat, c’est l’imagination de certains utilisateurs qui a inventé les réponses, que Twitter a fini par reprendre pour en faire une fonction. Et encore, Twitter est en train de mettre en place des filtres pour faire disparaître la plupart des réponses dans la timeline de l’utilisateur. Vous voulez un complémentaire du chat ? Allez sur Plurk, j’ai donné pendant trois mois, à en devenir un des plus gros utilisateurs de France… et j’ai laissé tombé, j’ai déjà pas le temps de faire la causette dans la vraie vie, alors sur le Net…

    Twitter n’est pas une plate-forme d’information. Et pourtant, notamment avec le retweet, Twitter est en train de devenir la plate-forme la plus virale qui soit. Et je ne serai pas étonné de voir pousser un bouton RT sur la face de ce site.

    Bref, Twitter est utilisée de manière tout à fait contraire à ces buts de départ. Et vous savez quoi ? Tant mieux, c’est ça qui est drôle !

    Et puis honnêtement, c’est bien du discours de geek, ça… Ni le RSS, ni le podcast, ne sont mainstream. D’abord à cause de leurs noms, c’est dur de faire la pub d’un fil RSS (et on cherche d’abord Radio Internet ou WebRadio avant de chercher podcast, je peux t’en dire quelque chose…). FaceBook est devenu mainstream (la moitié de ma famille est dessus, quelle plaie), Twitter est en train de le devenir. Et j’ai quand même l’impression que Twitter est le RSS du non-geek. Mais ça n’engage que moi…