A spoonful of Freedom helps the medicine go down

J’en ai déjà parlé, Freedom est absolument génial si, comme moi, vous êtes accrocs au Web (et si vous êtes sur Mac) et que vous désespérez de trouver une cure.

Véritable Mary Poppins du XXIème siècle — sensiblement moins séduisant que Julie Andrews, cependant — snap ! d’un claquement de doigts, Freedom fait disparaître l’Internet chronophage et nous rend le temps de faire autre chose. Du temps pour faire quelque chose.

D’ailleurs, j’ai un Stephen King à lire (et la vaisselle à faire). Alors…

Snap!