The Gimp pour les nuls, comme moi

J’ai dû essayer The Gimp une bonne dizaine de fois. Autant par curiosité envers un logiciel de retouche plébiscité par ses utilisateurs que par envie de tâter des logiciels libres. Malgré ces tentatives, je ne m’y suis jamais senti à l’aise : une interface différente de Windows (pourquoi ne pas faire comme les autres logiciels ?), peut-être aussi trop de fenêtres flottantes et des menus à rallonge — mais ça ce n’est qu’une question d’habitude. Non, ce qui me retenait vraiment de plonger dans The Gimp et de l’utiliser c’est mon incapacité d’y faire ce que j’ai l’habitude de faire dans Photoshop.

Un des exemples les plus stupide c’est probablement de créer un nouveau calque à partir d’une sélection. Rien de plus banal à faire et rien de plus facile sous Photoshop : un petit Ctrl+J et hop! un joli calque contenant la sélection est créé.

Avec The Gimp, je me retrouvais chaque fois avec un truc auquel je ne comprenais rien et avec lequel je ne pouvais rien faire :

Je me doutais bien que le problème venais de moi et qu’un logiciel aussi performant devait permettre de manipuler les sélections, mais bon… je ne suis pas devin et je ne parvenais pas à m’y retrouver dans la doc et les tutoriels disponible sur le web. Exit The Gimp ?

Non ! Je viens de tomber sur cette définition de l’ancrage des sélections flottantes (dans le bouquin Grokking The Gimp, entièrement consultable en ligne). C’est tout con : cette sélection flottante ne sert effectivement à rien, c’est un état transitoire. A mon avis c’est complètement idiot, mais je ne suis pas programmeur pour juger 🙂

Pour ne pas l’oublier, voici comment faire pour récupérer une sélection sur un nouveau calque :

D’abord, il faut réaliser une sélection, jusque là tout le monde suit ? 😉

Il faut la copier, via Ctrl+C ou via le menu contextuel Edition -> Copier. Ensuite, il faut la coller via Ctrl+V ou via le menu Edition -> Coller. Un calque est créé automatiquement, vous le voyez dans la palette :

C’est là que réside l’astuce : ce qui a été collé ce n’est pas la sélection elle-même, c’est cette fameuse sélection flottante qui ne sert à rien ou presque. Il faut encore la transférer sur un calque avant de pouvoir la récupérer, il faut l’ancrer en cliquant sur le bouton de Nouveau calque dans le bas de la palette.

Ce qui donne ceci :

Le calque de sélection flottante a été modifié en un calque normal qui ne contient que la sélection.

(notez que si vous cliquez sur le bouton Ancrer cela va coller la sélection flottante sur le calque inférieur, sans en créer un nouveau donc.)

Et voilà :

Une superbe sélection sur son calque à elle toute seule ! C’est con, je vous l’avais dit. Mais il fallait le savoir et… je ne le savais pas 😉

Comments are closed.