Bâtir une culture

Il faut encourager et s’approprier les outils qui ne sont pas de simples extensions aux logiciels que nous connaissons. Il faut critiquer et abandonner ces logiciels qui n’ont jamais été prévus pour le numérique et qui freinent le développement d’une culture propre, qui restent sur un paradigme dans lequel le numérique n’est qu’un sous-produit auquel nous ne sommes même pas invités à penser.
(…)
Et il faut encore réfléchir à ce que peut être un livre numérique, ne pas se reposer sur ceux qui n’ont pas l’imagination pour le faire, ne pas faire confiance à ceux qui ont déjà prouvé qu’ils n’avaient pas vraiment d’idées
(…)
Et tout cela passera par le partage et l’échange ou ne passera pas. Il faut que ceux qui créent participent à la construction de cette culture, en expliquant leur approches et leurs méthodes.
@JiminyPan : Bâtir une culture

Je n’ai rien à ajouter à cette proclamation, à part un grand merci — et oui, je dis ça alors que je persiste à bidouiller le dinosaure Word à côté de Markdown, à faire coexister TXT et DOCX dans ma boite à outils.

Vaguement sur le même sujet : Quel est l’avenir de Pages ?

Comments are closed.