Des façons de bosser sur Mac (et de choisir ses mots)

C’est marrant, comme le titre de mon précédent billet peut-être vu soit comme particulièrement à côté de la plaque, ou bêtement révélateur de la façon dont je bosse sur le Mac :

Sauvegarder automatiquement quand on quitte Textmate2

“Quitter TextMate”, dans mon esprit, c’est le mettre à l’arrière-plan. C’est passer à une autre application. Ce n’est pas quitter (Cmd+q) l’application TextMate. En fait, je crois que les seules fois où elle quitte réellement, c’est quand le Mac lui-même doit redémarrer.

C’est aussi quelque chose qui m’étonne — et, oui, qui m’agace un peu — de voir un utilisateur passer son temps à fermer chaque application dès qu’il passe à une autre, au lieu de les laisser toutes ouvertes à l’arrière-plan, là où elles ne gênent pas. Soit soigneusement repliées dans le Dock (Cmd+H) soit, comme ici, empilées en tas :

Quoi Comme le bureau sur lequel il est posé, le Bureau de Mon Mac est bordélique. Il n’est rangé que quand je n’ai rien de mieux à faire 😉

Ce n’est qu’une question de préférence, de confort. C’est sûr. Pourtant, depuis toujours OS X s’acharne — avec le Dock, le mode plein écran, Mission control, Exposé, les fenêtres masquées, les multiples bureaux, etc. — à nous libérer de ce genre de corvée. Pourquoi ne pas en profiter ? Est-ce par habitude ou par manque de confiance dans ce tas de pixels que sont les fenêtres ?

Osxdetecteuraiguilledanslameule

C’est peut-être bien le truc qui m’agace le plus quand je regarde ma nièce utiliser son Mac… Elle est maniaque de l’ordre : une app doit être fermée avant d’en ouvrir une autre, quitte à la rouvrir trente secondes plus tard.

Mais, comme c’est ma nièce, je me dis qu’elle a forcément raison et — vu qu’elle est aussi très stricte sur le fait de ranger ses fichiers (trop stricte ? Elle retrouve parfois in extermis ses devoirs à la Corbeille) — que je ferai bien d’en prendre de la graine 😉

7 comments » Write a comment

  1. C’est terrible comme je m’y retrouve. J’arrête pas de fermer mes apps aussi. Cela dit, je le fais surtout pour économiser de l’énergie, pour ne pas “brancher” mes 8Go de Ram en permanence (la Ram Wired, sous tension) et puis j’ai un SSD donc la plupart du temps je ne vois même pas le chargement de l’app. Et je fais la même chose sur iOS évidemment… C’est un TOC je crois. Mais ça ne me rend pas malheureux.

  2. depuis le switch sur mac … je ne ferme plus les app …

    • il y a deja une histoire de puissance, maintenant les ordi peuvent gérer plus d’une dizaine de fenetres à la fois (app).

    • l’ergonomie de mac os par défaut (fonctions installées par défaut ie pas necessairement configurées) permet d’être bordelique … dixit spotlitght / coin actifs / étiquette

    par arriver au meme resultat sou windows, il faut une bonne heure … et connaitre les soft !

    mais je range qd meme mes fichiers hein …

    Sebastien

    • mais je range qd meme mes fichiers hein …

      Me too, en vrac dans une poignée de dossiers “gérés” par Spotlight : _drafts, archives, Photos, Vidéos et Bureau 😉

  3. Exposé est la fonction magique d’OSX. Pourquoi tout ranger alors qu”exposé permet de voir son bazar (pour rester poli) d’un coup d’œil en donnant presque l’impression que tout est bien rangé. En plus il y’a plein de manières de l’activer (le double-clic à deux doigts sur la Magic Mouse par exemple). Je n’hésite pas a lancer et cumuler les applis, par contre j’ai pris l’habitude de faire un peu de ménage avant d’éteindre, je ne garde que les classiques toujours ouverts : Safari et Tweetbot.

    Sinon, très cool ton fond d’écran. C’est quoi ?

      • David, croise les doigts pour Calvin & Hobbes… Bill Watterson fait parti de la “short list” pour recevoir le Grand Prix du festival d’Angoulême de cette année et donc devenir le président du prochain, avec grosse expo à la clé. Reste à savoir s’il accepterait tout de même ce prix, vu sa volonté qu’on le laisse tranquille; et puis les deux autres nommés sont tout de même Katsuhiro Otomo et Alan Moore…

        Pour en revenir au sujet du billet, j’ai aussi tendance à quitter mes applications plutôt qu’à les masquer, même si j’utilise exposé, Dashboard régulièrement. Vieille habitude conservée depuis le système 7, et puis je n’aime pas voire les applications s’accumuler dans mon dock.

        Pourtant Apple offre pas mal d’outils et fonctions pour que je change ces habitudes de travail, en mieux. Mais cela prend du temps…