Le triste visage de Microsoft

Let’s be clear – helping folks kill time on a tablet is relatively easy. Give them books, music, videos and games, and they’ll figure out the rest. Pretty much all tablets do that.

But helping people be productive on a tablet is a little trickier. It takes an understanding of how people actually work, how they get things done, and how to best support the way they do things already.

The good news is that Microsoft understands how people work better than anyone else on the planet.

Frank Shaw, Corporate Vice President of Communications at Microsoft: Apples and oranges

Je ne pense pas un instant que cet article soit sincère, lisez-le en entier — j’espère pour eux qu’ils n’en sont pas réduits à réfléchir de la sorte — mais c’est incroyablement navrant de lire une telle réaction en réponse aux annonces de Apple.

La gratuité de iWork, si elle était attendue depuis longtemps reste un très joli coup qui intéressera pas mal de monde : une suite bureautique aux fonctions basiques, disponible sur OS X et iOS — et sur Windows et sur Linux, via la version Web.

Oui, Pages est une régression comparé à la précédente version (c’est dire à quel point il est léger, trop pour mon usage par exemple) — mais c’est surtout la première version de Pages qui soit gratuite et qui soit 100% compatible sur toutes les plateformes, un truc que Microsoft s’obstine à ne pas proposer à ses clients payants.

Il reste à souhaiter que Apple continue à investir de l’énergie pour rapidement enrichir ses applications. Nous verrons. Quoi qu’il en soit, je vais suivre Pages de très près… et je dois dire que Numbers est très séduisant pour mes besoins (ni fonctions, ni calculs ou à peine : juste de création de timeline, j’y reviendrai).

Ensuite il y a Mavericks, la nouvelle version (majeure, pas une simple mise à jour) de OS X, proposée gratuitement aux utilisateurs — pas seulement aux possesseurs de la dernière version. Pendant que Microsoft persiste à vendre au prix de l’or un OS qui… n’est pas en or, surtout si on considère la nouvelle interface Metro/Modern UI/je ne sais quel nom lui donne Microsoft aujourd’hui.

Pourtant, il y avait d’autres choses à répondre.

Sans rêver que Microsoft puisse réagir avec grandeur, en saluant le joli coup de Apple, ils auraient au moins pu mentionner l’existence depuis un bail de la version gratuite de Microsoft Office Web app — une version light mais très fonctionnelle, accessible sur n’importe quelle machine (sauf iOS, c’est pénible). Ils pourraient parler de OneNote qui permet de travailler très confortablement sur iPad.

Ils auraient pu parler de la version de Office en développement, qui sera adaptée au tactile et, on leur souhaite de ne pas rater aussi ce train-là, dispo sur iPad.

Ils peuvent rappeler que rien ne se compare à Office, c’est la stricte vérité; mais ça ne concerne pas tout le monde et ce n’est certainement pas une raison d’insulter les utilisateurs d’iPad — des clients potentiels — en leur expliquant que leur outil de travail n’est qu’un jouet.

Je souhaite à Microsoft de ne pas se casser la gueule avec ses tablettes RT et Pro, et de connaître un peu du succès de l’iPad. Je reste persuadé que RT a beaucoup de potentiel et que c’est là que Windows a encore un avenir. Mais ce n’est pas un potentiel que je veux acheter, c’est un outil qui réponde à mes besoins. Comme l’iPad… ou comme Microsoft Office.

8 comments » Write a comment

    • Oui. Mais comme je dis depuis toujours: cela dépend des besoins de chacun.

      Là, je teste Numbers et je bloque sur des omissions et des limitations qui me semblent surréalistes. Mais j’ai des besoins très spécifiques : calculs de durées, par exemples, et pas seulement en semaines ou en jours 😉

  1. Je viens de passer du temps avec le nouveau MacBook Pro 13… belle bête… mais là aussi les limitation me travaillent… pas de tactile, pas de fonction Yoga… Je suis dans l’expectative… J’ai pas envie d’avoir 2 machines (en plus de mes serveurs linux, de mon iPad, Kindle, iphone).

  2. Pingback: Chouettes annonces du côté de Microsoft Office | davidbosman.fr