Alfred Bester

Tigers and Telepaths: An Alfred Bester Primer — un rappel utile : Alfred Bester n’est plus vraiment à la mode, même dans le petit monde le SF, et c’est dommage.

Même si d’autres ont pas mal exploré les pistes qu’il a initiées, à quelques détails prêts et avec un peu de recul, The Demolished Man (1952), son roman le plus célèbre avec The Stars My Destination, pourrait facilement avoir été écrit aujourd’hui. Son intrigue ne sera pas sans rappeler un certain film qui a eu pas mal de succès (et d’autres bouquins, bien entendu) : comment, pour sauver son entreprise d’un concurrent, un homme d’affaires va-t-il commettre un crime sans se faire pincer, dans une société où les télépathes peuvent lire votre esprit ? Et comment échapper à la police ? Très chouette polar/thriller sur fond de SF.

Demolished man Cover 1

Acheter The Demolished Man sur Amazon.

Un autre rappel pour découvrir la SF : En attendant nos lectures d’enfance

Tomber sur cet article et faire quelques recherches pour vous en parler, m’a fait réaliser qu’il n’y avait pas d’édition numérique en français — c’est presque prévisible, on a l’habitude de la quasi totale inexistence des éditeurs FR traditionnels dans le numérique — ni, apparemment, en version imprimée classique.

On se rabattra donc sur de l’occasion — aucun doute que vous la trouviez chez Scylla mais vérifiez quand même ses horaires d’ouverture : en juillet et août elle est presque tout le temps fermée. Notez que je ne l’ai pas lu en français, je ne sais pas ce que vaut la traduction : L’homme démoli, chez Denoël collection Présence du Futur.

Plus étonnant, je n’ai pas trouvé d’édition numérique en anglais. Dommage — cela dit, en quelques minutes à peine, on trouve une édition numérique non officielle (pour Kindle, en .mobi, facilement convertible en epub, pour lire sur iPad/iPhone/Bookeen/…). Je l’ai téléchargée : après un rapide coup d’oeil, elle semble correcte, mais je ne l’ai pas encore comparée à mon édition de poche.

Comments are closed.