KitCam

Kitcam 002

KitCam est bourrée d’options. Et c’est sans doute un des deux seuls “reproches” (tu parles d’un reproche !) que je pourrais faire à cette excellente application : il faudra vraiment prendre le temps de faire le tour du propriétaire pour découvrir tout ce dont elle est capable (l’autre reproche ? Les achats inapp sont un peu chers).

Cela dit, l’app se révèle si amusante et bien fichue que c’est difficile de ne pas céder à la tentation de tout acheter… Je n’ai aucune volonté. Et puis, KitCam est typiquement une de ces apps dont je vous parlai hier, dont on sent que son dev à envie de s’amuser, d’explorer et d’expérimenter… en nous entraînant avec lui.

Kitcam 1
Ouais, c’est flou : t’as déjà essayé de tenir un iPhone pour faire la mise au point, tout en faisant une capture d’écran de ce qui est affiché ? Avec seulement deux mains ?

L’app offre une série d’optiques, de films et de cadres (les cadres sont ce qui m’enthousiasme le moins). Les optiques sont juste bluffantes et très simples à mettre en oeuvre (j’ai bien dû m’habituer à avoir ce tiroir ouvert par dessus l’image, pendant que je teste les cailloux ou les films, mais ça va), celles dont on peut paramétrer l’effet se règlent d’un simple mouvement de torsion. Pas con ça, faire tourner une optique pour la régler 😉

Kitcam 7

On peut se demander si certaines optiques et certains films nous serviront jamais, mais je suis prêt à parier que oui : juste parce que c’est là, parce que c’est amusant et parce que c’est vraiment bien foutu, on a(ura) envie de les essayer… Et on se prend(ra) au jeu.

Kitcamoptions 1

Au niveau de la prise de vue, en plus des effets, l’app propose différents formats, une grille, un histogramme ainsi qu’un niveau. La possibilité de faire la MAP et la mesure séparemment. Différents modes de prise de vue (plus la video). Plus un accès futé aux réglages de balance des blancs (oui, je sais sur une image en N&B c’est ballot) et d’exposition :

Kitcamoptions 2

Toutes ces options et contrôles peuvent vite devenir un véritable foutoir, on prendra soin de n’activer que ce dont a besoin. (Faudra que je fasse un billet, un jour, pour dire tout le bien que je pense du niveau dans les apps qui le proposent…)

KitCam propose aussi son petit labo de développement. Et si je reste accroc à Snapseed, il y a de quoi faire :

Kitcam 10

Plus des options de partage assez sympa, y compris vers le rouleau de peloche de l’iPhone, vers Dropbox ou encore vers Photoforge (logique vu que c’est le même dev) et vers le FTP (pas testé).

Kitcam Share

Bref, KitCam (iTunes) est (vachement) bien foutue et (très) sympa a utiliser aussi bien pour s’éclater que pour faire de la photo (très) sérieuse. L’app n’est pas trop coûteuse (1.79€, mais les achats inapp sont onéreux).

Puisque, quand on est sérieux et pro, on doit mettre une note : 4/5.
Je lui aurai filé 4.5/5 si le prix des options avait été plus raisonnable.
Si vous préférez de jolis petits coeurs aux chiffres abstraits : ♥♥♥♥

Merci à Anthony, qui m’a refilé l’info et fait entrer KitCam dans mon top 10 personnel des meilleures apps photos sur iPhone 😉

6 comments » Write a comment

  1. L’ennui avec l’iPhone, c’est savoir refuser, faire des choix, renoncer… Récement avec iTunes 11 j’ai été jeté un œil dans mes achats, et quand je suis tombé sur le nombre totalement indécent d’applications que j’ai acheté, je me dis qu’il serait temps de me calmer. On est tellement à la recherche de la perle rare, qu’on achète un peu toutes les applications qui passent. Pareil sur Mac. J’ai acheté iA Writer, puis j’ai découvert Byword et j’ai acheté Byword… Forcément sur iPhone j’avais acheté la version mobile d’iA Writer, mais j’ai acquis Byword… Pour mes podcasts j’utilisais Instacast, ensuite, à force de lire des articles, et d’être déçu de la « politique » commerciale de son auteur, je me suis tourné vers Downcast. Une application en remplace fréquemment une autre. Je viens de jeter un œil sur l’écran de mon iPhone, et les seules applications que j’ai depuis le début — ou qui n’ont trouvé aucun remplaçant, soit faute de concurrent, soit parce qu’elles me sont devenues « essentielles » — sont Day One, Things, et Reeder. Pourtant ! cela ne m’a pas empêché d’acheter Clear juste pour_voir et d’avoir dépensé quelques euros pour d’autres agrégateur (sic) avant de découvrir Reeder… Récemment, « à cause » de MacStories j’ai acheté Fantastical qui a remplacé Agenda. Cela dit je ne regrette pas mes achats, disons que j’ai parfois des remords… Etant donné que je viens d’acheter quelques applications le mois derniers, et que la facture tombe ce début du mois, je vais essayer de me contrôler, de faire preuve de volonté, mais je sais que je finirai par acquérir KitCam 🙁

    • L’ennui avec l’iPhone, c’est savoir refuser, faire des choix, renoncer…

      Ca devrait être le cas pour toutes les activités, pas que pour l’iPhone. Même s’il est vrai que l’iPhone se révèle si apte à inciter à l’achat 😉

      Le problème est double : l’envie de se faire plaisir et une certaine frénésie, on va dire ça comme ça, qui fait qu’on prend rarement le temps de cerner nos besoins. Ensuite, le remord qui vient, parce qu’on se dit que se faire plaisir oui d’accord mais bon, ça fait des sous.

      C’est vrai. Mais compare le total de tes achats logiciels iOS avec, disons, ta facture de traitement des ordures ou le prix du parking pour ta voiture ou ce que tu donnes chaque année aux facteur/pompier/éboueurs/gardien de ton immeuble 😉

    • Et, encore une fois : aucune de ces apps n’est indispensable pour faire des photos avec l’iPhone. Mieux n’est pas nécessaire, c’est juste mieux 😉

      • Cela dit, tu me déculpabilises du coup, étant donné que je n’ai déjà pas de voiture 😉

  2. Chouette article… J’ai même réussi à comprendre… par contre heuu…. c’est normal qu’il y ait une capture plus petite (pas frapper…)

  3. Pour ma part, après en avoir viré quelques grosses centaines, j’essaye de rester décemment autour de 600 et me refuse à tout investissement strictement inutile dans la mesure où il suffit parfois de revisiter une application négligée.

    Par exemple, même si l’interface du premier écran est moche, ne pas négliger PhotoToaster sur iPhone. Du coup, je m’oblige à le tester à nouveau sur une petite semaine en lieu et placede Camera+ ou Snapseed…