Rien qu’un téléphone hors de prix

Snapseed

La photo du billet précédent a été prise avec un iPhone. Traitée sur un iPhone (recadrée et contrastée, via l’excellentissime Snapseed). Elle a été publiée sur le blog (et aussi sur mon Zap), toujours depuis l’iPhone.

Vous ne le voyez pas ici, mais j’ai aussi tourné une vidéo, avec l’iPhone. Fais quelques diaporamas, avec l’iPhone. J’ai également pu valider et répondre à des commentaires sur le blog, depuis l’iPhone. Envoyer des emails, depuis l’iPhone. Suivre ma timeline Twitter, depuis l’iPhone. Chercher mon chemin, après m’être perdu dans les rues de Paris (pour ne pas changer), depuis l’iPhone. J’ai pris quelques notes pour des articles, et pour un bouquin, sur l’iPhone. Ah oui, et j’ai aussi pu passer quelques coups de fil, avec l’iPhone.

Mais à part ça l’iPhone n’est jamais qu’un téléphone vendu trop cher.

Évidemment, sur le même sujet, vous devriez lire l’excellent “Le téléphone à 700$“, de l’ami Guillaume.

13 comments » Write a comment

  1. À celle-ci peut-être : comment essayer de se faire du trafic ? ^^

  2. Bonjour

    J’ai peut être mal exprimé mon propos. Disons que la question implicite : quelles sont les bonnes raisons de ne pas acheter un iPhone ?

    Pour répondre à Sylvain : le lien que j’indique n’a rien à voir avec moi, je l’ai trouvé sur le blog de Tristan Nitot (Mozilla Europe : vous avez vu, je ne mets pas de liens 😉 ) et il n’y a pas de lien sous mon pseudo.

    Et je précisai bien que je ne suis pas spécialement un taliban anti apple puisque j’en possède un (et j’ai un ipod aussi (ainsi qu’un macbook qui ne fonctionne plus hélas).

    L’iPhone est sans doute une belle machine mais la servitude volontaire, très peu pour moi.

    A part ça, David, j’aime beaucoup ce que vous faites.

    • Servitude volontaire… Mais oui.

      Depuis quand c’est l’outil qui asservit, et pas la main qui l’utilise ?

      Je ne vais pas me répéter, mais sache que c’est ce genre de caricature aussi haineuse/méprisante que réductrice qui m’a fait quitter la FSF et abandonner GNU/Linux (marre de m’entendre dire que je suis un con, ou pire que ça, pour oser apprécier Apple). Pourquoi ce n’est pas Apple le problème :

      https://davidbosman.fr/blog/2011/10/10/quand-la-technologie-sefface/

      https://davidbosman.fr/blog/2010/06/04/lipad-au-dela-de-la-chasse-aux-sorcieres/

      Sinon, ne te prive surtout pas de partager des liens que tu juges intéressants, même critiques, c’est aussi pour ça que je laisse les commentaires ouverts.

      • Où vois tu de la haine/mépris de ma part ?

        Je dis bien que j’utilise un ordinateur Apple. Ce qui m’horripile c’est cette volonté de la marque à la pomme de vouloir nous cantonner dans son eco-système fermé. Ça plus l’iOsification de Max Os X (je résiste et je suis toujours sous Snow Léopard), font que quand mon IMax rendra l’âme (le plus tard possible j’espère), je me poserai la question du système pour ma prochaine machine (Ubuntu ?)

        De la même façon même si apparemment les kindle ont l’air d’être de bonnes machines, j’ai préféré acheter une liseuse d’une autre marque.

        Mais je suis un vieux con 😉

    • Ah… Tristan Nitot…

      Au fait, quand doit-il démissionner de son poste ? Peut-être ne s’en rappelle-t-il pas, mais sa boîte survit grâce à Google.

      Don’t be evil by the way. ^^

  3. Où vois tu de la haine/mépris de ma part ?

    De ta part, nulle part, je réagis au lien qui est très méprisant (et incorrect : s’il y a un bien un truc qui me fait rester sur iOS, c’est la qualité des apps, qui n’existent pas ailleurs). Un billet qui m’a rappelé le véritable Himalaya de billets similaires et de courriers que j’ai pu lire de la part de libristes plus ou moins énervés.

    Je ne sais pas comment tu qualifies l’attitude de quelqu’un qui se permet de juger que celles et ceux qui ne pensent comme lui sont trop cons pour comprendre “qu’ils vendent leur liberté” (au diable corporatiste), car c’est ce à quoi se ramène l’essentiel de l’argument (c’est très biblique : mon confort /mon plat de lentille contre ma liberté/mon droit d’ainesse), mais en ce qui me concerne ce n’est rien de plus que du mépris. Pour les injures, absentes dudit billet, sa lecture m’a simplement rappelé le torrent d’injures qui a suivi la mort de Jobs.

    Sinon, désolé de te contredire mais c’est moi le vieux con ici 😉

  4. Moi j’aurais juste une remarque à te faire : finalement pour quelqu’un qui ne songeait pas reprendre un iPhone — ni n’importe quel smartphone —, aurais-tu changé d’avis ? 😉

    • On m’a déjà posé la question sur Twitter, je vais donc te faire la même réponse : je me posais la question de savoir si, je n’avais rien décidé. Comme quoi, partager ses doutes est toujours très délicat.

      Prendre l’iPhone 5 en main a réglé la question (pas sans balayer mon sens critique, j’y reviendrai sûrement à l’occasion : Apple a sérieusement merdé, à mon avis, sur certains points) 😉

  5. Pingback: La photo, sans ordinateur | davidbosman.fr

  6. Bonjour,

    Pour ma part la question que je me suis posé après avoir acheté et profiter de mon iphone edge puis de mon 4 a été :

    Pourquoi un iphone et pas un autre smartphone ?

    Et les différentes réflexions devant un Android de plus en plus abouti et un iOS vieillissant ont eu raison de moi.

    Je ne reviens pas sur la qualité Apple mais je pense à présent que la concurrence existe réellement sur ce segment et qu’entre un appareil à 700€ et un appareil à 400€ qui permet de faire les mêmes choses, la réflexion peut être entendue.

    Bien entendu ceci reste mon avis 🙂