Pollution ?

Rentré depuis un peu plus d’une semaine à Paris, après trois semaines passées dans la campagne belge, quand je ne pleure pas, je passe mes jours et mes nuits à tousser et à me racler la gorge, tant j’ai les bronches irritées et les poumons encombrés (me demandez pas de quoi). Littéralement, je n’en dors plus et je dois faire chambre à part pour ne pas empêcher ma douce et tendre moitié de profiter d’un sommeil bien mérité1.

Pollution de l’air ? Mais non… C’est forcément moi qui suit mal foutu. J’ai les poumons capricieux et la gorge taquine.

230.png
Source: Airparif

En fait, ça me fait ça à chaque fois que je quitte Paris assez longtemps. Au retour, j’ai les yeux qui pleurent et la gorge irritée et je tousse comme un tuberculeux en fin de parcours. Mais c’est la première fois que ça dure plus d’une semaine.

C’est une véritable agression, aussi garce qu’elle est lancinante.

C’est devenu une telle nuisance, surtout quand il fait chaud comme ces jours-ci, que je pense à nouveau quitter Paris, bien plus tôt qu’initialement prévu…

Edit : la photo (voir commentaires) :

Img 2689.jpg


1: dans un deux-pièces, faire chambre à part signifie donc que je dors dans le canapé du salon. Enfin je m’y allonge (et je lis, et je regarde des films, et j’écris et je pense à la Belgique), parce que dormir en toussant…