Prendre du recul (ou juste apprendre à lire ?)

Hé bé… À peine posté, je me fais déjà lyncher pour oser publier la “propagande anti-Apple” de la EFF.

Deux remarques, à l’attention du petit comique qui m’a écrit et qui se reconnaîtra :

  • Lis l’article (et ce que publie régulièrement la EFF), tu verras qu’ils sont loin d’être “anti-Apple”. Il y a une différence entre critiquer ou questionner et haïr.
  • Publier un lien vers un article n’implique pas forcément qu’on soit d’accord avec son contenu. Un peu comme parler de toi ici n’implique pas que je sois d’accord avec ton avis sur ma stupidité, ni avec ton apparente prédilection pour les insultes.

Je n’adhère pas du tout à cette idée de prison de cristal (ou dorée), mais la critique reste très pertinente à mon avis sur le risque de perdre quelque chose d’important, en chemin vers plus de facilité et de prise en charge.

Si tu sais lire, et si tu veux vraiment connaître mon avis sur la question, je te suggère de creuser les archives du blog. Par exemple :

An Apple a day keeps the doctor away.

3 comments » Write a comment

  1. Rassure toi David, je me fais traiter de “f@nboy” quand je dis ce que j’aime des produits apple, et de naze quand je critique ce que je n’aime pas… Aujourd’hui, à l’époque du “like” on est soit avec, soit contre, on ne doit pas réfléchir, juste réagir. Quand ce type de comportement idiot, qui apparemment te touche puisque tu régit en te justifiant, ne te décourage de continuer à nous donner des articles si intéressants à lire. 🙂

  2. Non, ça va pas de panique. Ça m’a semblé l’occasion de faire un rappel, c’est tout 😉

  3. Fanboy ne veut rien dire, si ce n’est montrer quelqu’un du doigt. A partir du moment où l’on aime quelque chose, on est vite catalogué, c’est la mode de mettre une étiquette sur quelqu’un, ou l’enfermer dans une catégorie spécifique.

    J’aime les produits Apple parce qu’ils répondent à mes besoins, tant perso que pro. Le jour où cela ne me conviendra plus, je changerai de crémerie.

    Il n’y a que les idiots qui se permettent de juger une personne en fonction de l’outil qu’elle utilise, ils ne s’attaquent jamais aux raisons et encore moins au fond des choses. Mais il est vrai que de nos jours, la forme et les apparences ont pris le dessus sur le fond..