Lion en téléchargement, ça passe ou ça casse ?

Pour Apple et plus généralement pour toute l’industrie, il s’agit d’un véritable test. C’est la première fois qu’un système d’exploitation commercial pour ordinateurs est disponible exclusivement à la vente au téléchargement.

Christophe, sur MacGé

Précisons juste que, à ma connaissance, c’est la première fois qu’un système d’exploitation commercial payant est proposé en téléchargement parce que, mine de rien, ce n’est pas le premier système d’exploitation commercial qui est proposé en téléchargement : GNU/Linux est disponible gratuitement depuis pas mal d’années en téléchargement, ainsi qu’en torrent — j’ai entendu gémir Hadopi, ou j’ai rêvé ?

Du coup, on est en droit de se demander si le choix de Apple d’offrir Lion en téléchargement uniquement ne pourrait pas, enfin, amener les législateurs à comprendre que partager des fichiers — càd utiliser son modem pour envoyer du contenu et pas seulement pour en recevoir — n’est pas forcément un acte criminel, et que cela ne va pas forcément contre les intérêts des industries de permettre à l’utilisateur d’être un diffuseur de contenu, même protégé par un copyright ou par le droit d’auteur.

Imaginez le soulagement pour les serveurs de Apple si chaque client qui télécharge Lion le jour de sa sortie devient automatiquement lui-même un “petit serveur” pour les autres clients. Si vous ne connaissez pas : c’est le principe même du torrent, chacun contribue à son niveau à la mise à disposition auprès de tout le monde du fichier téléchargé, plus personne ne dépend d’un serveur central pour y accéder. C’est un outil pour télécharger plus facilement.

Pour télécharger, pas pour pirater. Y a une nuance. La même qu’on trouve entre ce “à quoi peut servir” un outil et ce que chacun choisit de faire avec. Demandez donc son avis au couteau de cuisine de Landru.

Edit: sans fautes, c’est mieux…

3 comments » Write a comment