Tu veux un Muffin ?

Le troisième numéro du Magazine des Utilisateurs Francophones de Fedora Indubitablement Novateur (Muffin) est sorti.

Le quoi de qui ?

Fedora, si vous ne connaissez pas, est une distribution GNU/Linux (comme l’est Ubuntu). Muffin est son magazine non officiel : entièrement réalisé par des utilisateurs de Fedora, à l’aide de logiciels libres. Il est proposé gratuitement en téléchargement.

Je ne le connaissais pas jusqu’à ce que je tombe sur ce numéro 3 et je dois dire que ma première impression est bonne : une mise en page plutôt soignée et agréable, un contenu intéressant et un ton sympa (avec parfois un peu trop de références techniques à mon goût, mais c’est une allergie très personnelle qui ne dérangera sûrement que moi). J’ai bien noté quelques coquilles ici et là, mais ce n’est pas moi qui irais le leur reprocher. Non, si je devais regretter quelque chose, c’est uniquement le choix d’une mise en page “papier” (format A4 à la française) alors que le magazine, proposé en PDF, sera probablement majoritairement lu à l’écran (un format paysage, à l’italienne, aurait déjà été plus confortable de ce point de vue).

muffin-web
clic=grand

Ce numéro est pour l’essentiel consacré à la sortie de la nouvelle version de Fedora 15 (Lovelock), dont LA grosse nouveauté est le passage à Gnome 3 comme interface graphique. C’est l’occasion de découvrir à quoi peut ressembler GNU/Linux aujourd’hui.

Pour info, à ma connaissance, il n’existe pas de magazine francophone “amateur” équivalent pour la distribution Ubuntu, mais on trouve une traduction française de Full Circle, le magazine de la communauté anglophone de Ubuntu, également téléchargeable librement et qui en est à son numéro 47 ou 4849 (depuis hier).

3 comments » Write a comment

  1. Pingback: Libre Graphics Magazine | davidbosman.fr

  2. Et celui là “LINUX Pratique Essentiel”, c’est en Français 😉

  3. Ben oui, mais c’est un mag classique. Il y en a d’autres, d’ailleurs.

    Là, je parle d’un mag fait par des amateurs (par celles et ceux qui sont, habituellement, les lecteurs). Et ça, c’est très réjouissant 😉