Silence dans la classe ! Le prof cause Markdown

La classe, c’est vous. Le prof, c’est moi — ouais, je sais on a vu plus crédible comme prof. Mais attention, j’ai quand même le pouvoir de vous envoyer au coin ou de vous faire copier cent fois à la craie au grand tableau noir “j’écoute attentivement monsieur le professeur, où je me retrouve au coin avec un zéro pointé”. Alors, la classe, on écoute !

😉

Parce que je suis têtu comme une mule, et parce que je m’étonne du peu de réactions qu’il a suscitées, je reviens un instant sur ce billet : Aperçu Markdown dans Notational Velocity, et dans à peu près n’importe quel autre éditeur de texte.

Que veut dire, concrètement, cette géniale astuce sur laquelle, pourtant, aucun des fans de la prise de notes et de Markdown qui lisent ce blog n’a rien eu à dire ? Mmmmm ?

Ça veut juste dire ça :

Preview Markdown

Sans quitter Notational Velocity (ou n’importe quel éditeur de texte dans lequel je choisis d’écrire en Markdown), d’un simple raccourci clavier (deux un fait : un pour sélectionner le texte, et un autre pour lancer l’aperçu), je peux générer une page Web temporaire qui s’affiche dans Safari. Un raccourci clavier, difficile de faire plus simple.

Notez que j’ai remplacé l’affichage normal du gras par un soulignement jaune, que j’utilise une police différente pour les citations et pour mes commentaires, etc. : rien ne nous oblige en effet à nous contenter d’un rendu HTML brut assez austère.

Il suffit d’une pincée de HTML et de CSS pour lui donner un look un peu plus agréable. Le peu de manips qu’il faut faire — une seule fois pour toutes — pour améliorer le rendu est largement compensé par le plaisir de “feuilleter” des notes un peu plus joliment présentées que ceci :

No css

Enfin, je trouve 😉