Lion, pour rugir de plaisir

[Edit : un titre alternatif, dédié à l’ami Gete : Lion, pour miauler d’enthousiasme]

Server.png

Woaw. Lion sera aussi un serveur.

Bon y a pas que ça de sexy dans Lion, loin de là. Je retiendrai :

Version : Un Time Machine au niveau du fichier lui-même. Enfin du versioning à la sauce Apple, dont on peut parier qu’il sera simple d’emploi et bien pensé (et sexy). Loin des bidouilles de geek que je me farcis actuellement avec Mercurial 😉

Resume : qui mémorise l’état des applications (compatibles) à leur fermeture. Ça fait des années que j’en rêve. Enfin, le bureau numérique devient un vrai bureau sur lequel on peut laisser empilées ses cochonneries, le soir, pour les retrouver en l’état le matin suivant 😉

AutoSave : L’évolution qui n’aurait jamais dû en être une, mais qui aurait dû exister depuis le premier jour de l’informatique : ne pas avoir à s’occuper d’enregistrer les fichiers, laisser l’ordinateur s’occuper de ça. Un peu comme ne pas de devoir monter soi-même le grille-pain chaque matin…

Bref, je veux Lion. Au point que je me demande si je ne vais pas m’inscrire comme dev et payer pour avoir la beta en mains 😉

Edit : Anthony parle de la même chose sur son blog, mais avec plus de sérieux, et pour y voir de quoi espérer sur l’avenir de Mac OS X (je ne change pas d’avis).

7 comments » Write a comment