Une interview de Daniel Jalkut, où il est question du Mac App Store

À propos du Mac App Store :

I am excited to get my products in the hands of a potentially much larger audience than has had the opportunity to try them thus far.

Meet Daniel Jalkut

En Français :

Je suis impatient de voir mes produits dans les mains d’un public potentiellement beaucoup plus large que celui qui a pu les tester jusqu’ici.

Je n’ai aucun doute que c’est là dessus que Apple parie pour séduire la majorité des développeurs indépendants, pour les encourager à passer par le Mac App Store — et à avaler la pilule des 30% que Apple prendra sur chaque vente : leur offrir une visibilité absolument inédite, à laquelle sera bien difficile (et stupide?) de résister.

Leur donner la possibilité de toucher potentiellement des millions d’utilisateurs qui, avant le Mac App Store, n’auraient tout simplement jamais entendu parler de leur(s) application(s).

Et pour convaincre les plus récalcitrants, Apple n’aura qu’à pointer du doigt le succès de l’App Store sur iPhone et iPad. Imparable.

Pour des indies doués mais aux ressources (forcément) limitées, pour toutes ces petites boîtes novatrices mais isolées, ce sera effectivement une opportunité exceptionnelle. Et la marge quasi usurière prise par Apple se fera vite oublier si les ventes suivent.

[Daniel Jalkut est, entre autres choses, le développeur de MarsEdit et de FastScript. MarsEdit serait mon application de choix pour blogger si je n’étais pas obsessionnel sur le fait de stocker mes notes au format TXT — en clair, ruez-vous sur la version d’essai de MarsEdit qui est bien pensé, bien foutu et simple d’emploi.]

Dans le même genre de billet : OS X est mort, vive iOS

Comments are closed.