anticorps sociaux

Societies eventually develop antibodies to addictive new things. I’ve seen that happen with cigarettes.

It took a while though—on the order of 100 years. And unless the rate at which social antibodies evolve can increase to match the accelerating rate at which technological progress throws off new addictions, we’ll be increasingly unable to rely on customs to protect us. (…) It will actually become a reasonable strategy (or a more reasonable strategy) to suspect everything new.

Paul Graham, The Acceleration of Addictiveness

En français :

Les sociétés finissent par développer des anticorps contre la dépendance aux nouvelles choses. Je l’ai vu arriver avec les cigarettes.

Il a fallu un certain temps — de l’ordre de 100 ans. Et à moins que la vitesse à laquelle évoluent les anticorps sociaux s’accroissent pour correspondre au rythme toujours plus élevé auquel le progrès technologique nous balance de nouvelles dépendances, nous deviendrons de moins en moins capables de nous protéger. Considérer toute nouvelle chose comme suspecte pourrait bien devenir une stratégie raisonnable.

Brillant.

2 comments » Write a comment

  1. Si on a cette vision l’homme n’évoluera plus vu que, pour moi, il est dans l’obligation d’être dépendant à quelque chose que ça soit nocif ou bénin.