S’il y a bien une chose que l’iPad ne remplace pas

Img 0665.jpg

C’est mon bloc-notes.

Je me suis assis dessus, je lui ai plus d’une fois marché dessus en sortant du lit, il est tombé un nombre incalculable de fois, ses pages sont remplies de gribouillis et de ratures, ses feuilles sont cornées, certaines sont tachées et d’autres ont carrément été arrachées pour les donner (quand ce n’est pas le chat qui a fait ses griffes dessus). Mais il ne pèse rien, il tient dans la poche, il offre une autonomie de fou et il marche toujours aussi bien. En plus il ne coûte rien, ou presque.

Pourquoi je vous parle de ça ? Parce qu’un ami me faisait part de sa déception par rapport à l’iPad qu’il trouvait trop lourd pour lire et pas pratique pour prendre des notes en déplacement (en se tenant debout, par exemple). En plus d’être des geeks, cet ami et moi nous partageons pas mal de choses, pas mal d’enthousiasmes et de dégoûts. Mais là, nous ne sommes pas entièrement d’accord 😉

L’iPad est trop lourd ? Oui, comparé à d’autres liseuses. Cela dit, il reste parfaitement confortable posé sur les genoux ou bien vautré dans un fauteuil ou au lit. Et ne doutons pas qu’il maigrira à la prochaine version. Enfin, n’oublions pas qu’il fait bien plus que simplement liseuse : Web, mail, RSS, jeux, musique, vidéo, etc. C’est aussi un outil de travail.

L’iPad n’est pas pratique pour prendre des notes en déplacements ? Oui et non. Comme je le disais, l’iPad ne remplace pas mon bloc-notes. À mes yeux, ce n’est pas du tout son rôle.

Pour moi, c’est la plus aboutie des machines à écrire, totalement portable et à peine plus encombrante qu’un livre, mais il reste une machine, c’est-à-dire quelque chose devant lequel on s’installe pour travailler : l’iPad est posé sur une table et je suis assis devant pour écrire ça, mes deux mains tapotant les touches du clavier comme je le ferais avec un ordinateur portable classique, juste un peu moins vite. Mais pas du tout comme je le ferais avec un bloc-notes : que je tiens d’une main tout en écrivant de l’autre, assis ou debout : en attendant le bus ou même dans le bus qui roule, par exemple.

Pour un type comme moi, l’iPad est la première véritable alternative à l’ordinateur portable traditionnel.

Non, il ne rivalise pas avec un MacBook (Pro) pour faire de la retouche ou du montage vidéo ou des choses un peu lourdes et graphiques. Par contre, il propose déjà tous les outils dont, moi, j’ai besoin : écrire, lire, RSS, mail et Web — sans oublier Twitter ou même les jeux (bien que j’attende toujours un jeu d’échecs qui soit optimisé). C’est aussi un excellent baladeur et une visionneuse de films et de photos. Le tout avec une autonomie de fou et pesant moins de 800 gr.

Alors que c’est une première version, L’iPad a déjà remplacé mon MacBook Air. Sans aucune difficulté.

Mais, sans rire, si vous avez besoin d’un bloc-notes, achetez-en un… en papier. Et achetez un bon stylo.

Que vous optiez pour un Moleskine (11 €, belle couverture noire, bonne reliure, mais papier à chier) ou un Clairefontaine (2 à 3 €, reliure à spirales, superbe papier, couverture colorée pas très “sérieuse”), cela vous reviendra bien moins cher qu’un iPad et cela marche du feu de dieu pour prendre des notes et même pour dessiner — ben, quoi ? 😉

Comments are closed.