Ma collection de boîtes

Immeuble en face du mien, la nuit
La collection de boîte est incomplète: il manque encore celle d’où j’ai pris la photo 😉

clic=big

En fait, plus qu’un empilement de boîtes, on dirait plutôt une maison de poupées, avec ces tranches de vies exhibées, des Ken et des Barbies qui regardent la TV, qui dînent, qui travaillent, qui lisent, qui s’enguelent ou qui… je vais pas vous faire un dessin. Et leurs enfants — comment s’appellent les enfants de Ken et Barbie ? Ont-ils seulement des enfants, ces deux incarnations de la perfection plastique ?

Énorme maison de poupées. Merde, je serais curieux de voir la petite fille qui s’amuserait avec ces jouets là. Ou peut-être que non, je préférerais pas la voir.

Je n’ai pas pu me résoudre à convertir la photo en N&B : c’est le chaos des couleurs qui m’a d’abord poussé à déclencher. Même si beaucoup est perdu dans l’image, à sa façon c’est beau.

(L’image est bruitée (ça se voit un peu mieux engrande taille), mais le S90 se débrouille bien à… 2000 ISO.)