Evernote, à l’écoute

Sur Twitter, j’ai proposé à l’équipe de Evernote de me faire tatouer le nom Evernote en échange d’une fonction qui (à mon avis) lui manque: un compteur de mots et de caractères.

Ils ont repris ma proposition dans leur dernier podcast — ok, ils l’ont reprise pour gentiment se foutre de moi (écoutez à partir de la 20ème minute) ;-). Mais le message est passé: si vous lisez les commentaires sous le podcast, Phil Ligin le directeur de Evernote a laissé un petit mot encourageant:

David: Right after making fun of your question, I realized that *I’d* really like to have character and word counts in Evernote as well. It’s going up on the board at the next Shark Week – our quarterly feature planning marathon. No promises, but thanks for the suggestion!

Donc, aucune promesse, mais l’idée n’est pas rejetée (au contraire) et elle sera discutée. 

Comme quoi, faire le pitre sur Twitter n’est pas totalement inutile 😉

3 comments » Write a comment

  1. 1/ Je remarque que quand tu dis que tu te mets au vert, tu es aussi connecté que moi en étant offline 😉

    2/ C’est quand même la grande classe d’être dans le podcast d’Evernote 😉

    3/ Je devrais poster un tweet dans le genre pour qu’ils règlent mon bug de curseur qui rend Evernote inutilisable chez moi 😉

  2. 😉

    Connecté sans l’être, ceci dit: dès que j’ai besoin d’un truc ou d’une info j’ouvre le Mac (et comme j’ai écouté leur podcast, j’ai pas résisté au plaisir d’en parler), c’est vrai. Mais j’ai plus lu en 2 jours que tout le mois passé. 

    Par contre, j’ai rien écrit… 

  3. Hum, j’ai remarqué de le mode offline était très bon pour lire (j’ai fini ce super bouquin de gare que je voulais lire depuis longtemps), mais pas pour écrire, bizarrement… Besoin de faire des recherches, pour écrire, en ce qui me concerne…